A LA UNE

Convention sur l’immigration, donnant droit aux guinéens jusqu’à dix ans de visas des USA : Le refus des AE, de signer le document 

Si ce n’est pas le cas, en tout ça en a tout l’air. A en juger par le retard, le très gros retard pris par notre pays, dans la signature d’une convention sur l’immigration, élaborée par les experts des USA et de la Guinée, depuis courant juin 2016, un document qui attend toujours la signature de la ministre des affaires étrangères, Dame Makalé Camara.

Pourtant, à feuiller ce document qui fixe le cadre d’une convention entre les deux pays, en matière d’immigration, ce ne sont pas les avantages qui manquent. Loin, très loin s’en faut !

Tenez, rien qu’à son article 6, ce document de convention stipule que chaque pays accordera aux citoyens de l’autre pays des visas d’une durée maximum de 10 ans, à multiples entrées, pour tout type de passeport.

Un avantage singulier auquel jusqu’ici les guinéens n’avaient pas droit comme les ivoiriens ou encore les sénégalais.

En effet, à la différence des guinéens, qui dans le meilleur des cas, peuvent s’offrir jusqu’à seulement trois ans de visas des USA, au titre de conventions de même nature négociées par des Etats comme la Côte d’Ivoire ou encore le Sénégal, leurs citoyens, peuvent eux, obtenir jusqu’à dix ans de visas USA.

C’est ce constat qui a poussé la PAF (Police de l’Air et des Frontières), guinéenne, à négocier cet accord de convention, pour permettre aux guinéens aussi, de bénéficier de cet avantage singulier, qui donne aussi droit à de multiples entrées.

Le document, il faut le rappeler, a été élaboré par quatre experts, soit deux de chaque pays. Il a été soumis à la signature des autorités des deux pays depuis le mois de juin dernier, soit bientôt trois mois qu’il traîne dans les tiroirs poussiéreux des affaires étrangères.
A suivre !
Bouba

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top