Actualités

Siguiri : La SAG accusée de traumatiser la population de Tintignan

kintignaDepuis que la  société AngloGold Ashanti  de Guinée (SAG) a affiché son programme de revalorisation de sa production au-delà de 2016 à travers l’extension de sa zone d’exploitation, les population de Tintignan, préfecture de Siguiri, contraintes d’accepter le programme de relocalisation et d’indemnisation, ont été déçues par l’attitude de l’entreprise SAG accusée d’avoir failli  au respect des normes requises.

C’est ce cri de coeur des populations de cette localité dont était porteur un responsable d’ONG hier, lundi 26 septembre 2016 dans l’émission Carrefour chez nos confrères de Gangan fm.
Selon lui, la SAG n’a pas respecté un des principes de relocalisation qui stipule que les populations doivent être recasées sur un nouveau site et dans des conditions qui dépassent de 30% leur condition de vie antérieure.

Il dit avoir séjourné à Siguirin et jure que la nouvelle zone identifiée par la SAG abrite non seulement  des bâtiments insuffisants pour abriter 300 ménages qui occupaient Tintinian, mais aussi des petites maisons qui ne plaisent aucunement aux populations qui sont censées les occuper.

Pire, poursuit-il,  la SAG, dans sa logique de forcer des populations de quitter les lieux, a déjà commencé dès opérations de dynamitage alors que les gens logent encore sur la zone. Ce qui, s’il est avéré, doit être considéré comme une atteinte préméditée à la sécurité de ces populations.

Pendant  le gouvernement et le Ministère en charge des Mines ne disent mot, alors qu’il s’étaient engagés  à prendre toutes les dispositions nécessaires pour promouvoir  un dialogue responsable entre les compagnies minières et les communautés locales dans le strict respect intérêts des populations guinéennes.

Mamadou Oury DIALLO

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top