Actualités

Présidence de l’UA : Alger préfère Issoufou à Condé

Le Guinéen Alpha Condé était bien parti pour succéder au Tchadien Idriss Déby Itno à la présidence de l’UA, en janvier 2017.

Mais cela ne va plus de soi, car Alger s’inquiète de «l’alignement total » de Conakry sur les positions de Rabat à propos de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). 

Ramtane Lamamra, le chef de la diplomatie algérienne, préfère à Condé le Nigérien Mahamadou Issoufou, plus modéré à ses yeux.
Jeune Afrique

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top