Actualités

Journée internationale des personnes âgées : Sanaba Kaba évoque la relance du centre de gériatrie de Jean Paul II (Déclaration)

Conakry, le 1er Octobre 2016 –

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

La résolution 45/106 du 14  décembre 1990 de l’Assemblée générale des Nations Unies a consacré le 1er octobre de chaque année, Journée Internationale des Personnes Agées.

La commémoration annuelle de cette date est l’occasion d’attirer l’attention des autorités Administratives, Politiques, ONG et Personnes Agées elles-mêmes sur l’ensemble des préoccupations majeurs qui affectent la vie des Personnes Agées.

Elle constitue à cet égard un repère important pour la Communauté Internationale et les Personnes Agées dans la recherche et la résolution des questions relatives à leur situation.

De nos jours, le nombre des Personnes Agées ne cesse de croître, estimé environ à 5% de la population totale de chaque pays selon les experts des Nations Unies, dont la majorité vit dans les zones rurales isolées et dépourvues d’infrastructures socio-médicales.

En Guinée, selon les données du recensement général de la population et de l’habitat de 2015, le nombre de Personne Agée est estimé à 603.706 dont 308.000 hommes et 295.375 femmes.

Cette situation nous invite à réfléchir sur l’ampleur des besoins spécifiques à inscrire  dans les différents projets, programmes et politiques du développement du pays.

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

Vous me permettrez de rappeler ici que l’élaboration de la Politique Nationale de la Famille et celle de la Protection Sociale qui sont le reflet d’un consensus et d’une vision réaliste de la société guinéenne ouvre de grandes perspectives à mon Département dans les nouvelles démarches visant l’amélioration des conditions de vie des groupes vulnérables en général et spécifiquement des personnes âgées.
Prendre position contre l’âgisme

Les Nations-Unies ont retenu thème de cette année 2016: Prendre position contre l’âgisme met au défi chacun de réfléchir à l’âgisme – les attitudes négatives et la discrimination fondée sur l’âge – et à ses effets négatifs sur les personnes âgées. L’âgisme est le fait d’avoir des préjugés ou un comportement discriminatoire envers une personne en raison de son âge.

En application de ce thème international, mon Département a proposé comme Thème national «Ensemble, vulgarisons les Principes des Nations-Unies en faveur des Personnes Agées ».

A cette occasion, une séries d’activités est prévue dont l’organisation d’un atelier de restitution de l’étude «Expériences sur le Vieillissement chez les Personnes Agées en Afrique » ; la visite domiciliaire et la relance du Centre de gériatrie de Jean Paul II.

Chers compatriotes,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais saisir cette opportunité pour rappeler l’importance que le Gouvernement attache à la Promotion et à la Protection des Personnes Agées.

C’est pourquoi j’interpelle toutes les composantes de la communauté nationale et internationale à s’investir auprès de mon département pour la recherche des voies et moyens concourant au bien-être des Personnes Agées.

Je voudrais ici dire, la reconnaissance de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat  Professeur Alpha CONDE, aux Partenaires, aux ONG nationales et internationales qui œuvrent inlassablement pour la Promotion et la Protection des Personnes Agées et féliciter les Associations de et pour Personnes Agées qui s’emploient sans relâche à leur propre épanouissement.
Vive les Personnes Agées !

Je vous remercie.
Sanaba Kaba

Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance
Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top