Actualités

COMMUNALES 2017 : L’ancien Maire de N’Zérékoré veut signer son «Come back», 7 ans après

14642832_178212872625406_543789006_nCécé Gbouo Cé Loua reste l’un des rares cadres à avoir épaté ses concitoyens, de 2000 à 2009, lors de son passage à la Mairie, en tant que premier responsable. L’ancien homme fort de Zaly doit sa popularité à la lutte sans merci qu’il avait, à l’époque, mené contre l’insécurité. Il dirigeait lui-même les opérations de neutralisation des malfrats, surtout, les plus craints par la population. On pouvait donc apercevoir Cécé Loua, en compagnie des forces de sécurité, aller à la chasse des bandits, tard la nuit dans des quartiers reculés, jugés dangereux. A cette stratégie, il en rajoutait d’autres, notamment, la formation des jeunes en brigade d’auto défense, la nuit contre les bandits, au regard de la montée vertigineuse, à cette époque, du phénomène d’insécurité.

Il finira par s’imposer en sécurisant toute la ville. Parmi les nombreuses actions menées par Cécé Loua, il est important de noter qu’il avait œuvré dans la réconciliation des populations de N’Zérékoré, divisées au lendemain des élections présidentielles de 1991.

De l’assainissement régulier de la ville à la construction d’édifices importants comme des écoles, des centres de santé, des bibliothèques en passant la le reprofilage des routes ainsi que l’entretien de la voirie urbaine, Cécé Loua s’est illustré de la belle des manières.

Toutes ses actions lui ont valu deux mandats de 5 ans à la tête de la Mairie de cette ville qui demeure l’une des plus importantes du pays. C’est vers le crépuscule de son second mandat qu’il sera démis de ses fonctions par le capitaine Moussa Dadis Camara, en 2009, à cause d’une incompréhension politique.

Cet acte, l’ancien14642987_178213199292040_1482940142_n numéro 1 du CNDD, a fini par le regretter puisqu’il s’est rendu compte qu’il avait été trompé. D’ailleurs, il n’a pas eu d’autres choix que de lui présenter des excuses, selon nos informations.

Depuis son départ de la Mairie de N’Zérékoré, assez de voix ce sont élevées pour réclamer son retour. «Au temps de Gbouocé, nous vivions en paix et en sécurit…. Avec Cécé Loua, les bandits n’osaient pas s’attaquer aux gens, il faut qu’il revienne.» Ainsi s’expriment certains citoyens de la ville de Zaly. Ce cris de cœur de ses frères ne pouvait le laisser indifférent, il a donc décidé de faire son retour sur l’arène politique en se présentant candidat aux élections communales prochaines pour briguer la Mairie de N’zérékoré sous la bannière de l’UFR.

Pour ce come back, le coordinateur régional de l’UFR à N’Zérékoré vient avec un sac rempli de projets de grande envergure pour le développement de cette ville, s’il était élu. Parmi les nombreux projets qui lui tiennent à cœur, figure la reconstruction du grand marché de N’Zérékoré en un marché moderne à l’image de celui d’Adjamé à Abidjan et de Cotonou au Benin.

Agé de 62 ans, Cécé Gbouo Cé Loua est un ingénieur agronome issu de la XVIè promotion Mohamed V.

Opérateur économique, il évolue depuis plusieurs années dans le secteur pétrolier. Il est aussi militant inconditionnel et infatigable de l’UFR. Il est membre du bureau exécutif de ce parti que dirige Sidya Touré. Ce dernier l’a d’ailleurs désigné comme coordinateur du parti dans toute la région forestière.

Antoine Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top