A LA UNE

​Cas Ecoles Citadelle de Guinée : En attendant une délégation turque, l’impatience des parents d’élèves grandit

Il faudra attendre encore quelques jours, voire quelques semaines de plus, avant de voir les écoles Citadelle de Guinée, reprendre service.

Répondant à une question d’un journaliste de mosaiqueguinee.com, ce lundi matin, le ministre Ibrahima Kourouma, a informé qu’une délégation turque est attendue en Guinée entre le 17 et le 23 Octobre, en vue de pourparlers sur l’avenir de ces écoles.

C’est seulement à l’issue de ces discussions qu’une décision de remise en service de ces écoles, sera prise, a-t-il précisé.

En attendant, c’est l’exaspération dans les rangs des parents d’élèves, qui au terme d’une réunion hier dimanche, auraient décidé de se rendre ce lundi dans ces écoles, avec leurs pupilles, en compagnie des promoteurs turcs desdites écoles.

Ils craindraient que l’Etat ne veuille changer le mode de fonctionnement de ces écoles, en dessaisissant leurs promoteurs, au profit d’une gestion confiée à une structure qui serait placée sous la botte du régime d’Ankara.
A suivre !
Demba Sidicki

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top