Actualités

Fonds d’indemnisation des victimes de 2013 : Le GOHA exige au moins un siège

img_20161012_124132Alors que les acteurs politiques se réunissaient ce mercredi matin au palais de la colombe pour signer l’accord politique obtenu cette semaine, le Président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), a   tenu une conférence de presse à la maison commune des journalistes. Il a remercié les hommes politiques d’avoir trouvé un consensus sur l’indemnisation des victimes de pillages à des occasions de manifestations politiques en 2013.

Cherif Abdallah a ouvertement remercié le chef de l’Etat, le chef de file de l’opposition, le Ministre Bouréma Condé, président du cadre de dialogue, et promis de rendre visite à l’opposition républicaine et au RPG arc-en-ciel pour signifier à ces différentes entités politiques, la satisfaction de son organisation.

Cette indemnisation passera d’abord par l’identification des victimes. Selon Cherif Abdallah, il y a 442 victimes qui réclament près de 50 milliards.

L’accord politique prévoit la mise en place de comités chargés d’administrer les deux fonds d’indemnisation. Question : voudriez-vous siéger au sein d’un de ces comités chargés de la gestion des fonds d’indemnisation ?  « Oui, nous en faisons une exigence », nous répondu Cherif Abdallah.

M’bonet

 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. nabe

    12 octobre 2016 at 14 h 33 min

    l Etat guineen doit indemniser toute les victimes sans discriminations de l independance a nos jours.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top