A LA UNE

Organisation des festivités d’indépendance à Kankan : Quand Bouréma Condé, somme Aziz Diop de s’en éloigner et l’insulte au passage

C’est la dernière des choses, à laquelle Aziz Diop, préfet de Kankan, pouvait s’attendre, venant de son ministre Bouréma Condé.

Jeudi dernier, celui-ci, décroche son téléphone et appelle M. Diop pour lui dire des vertes et des pas mûres. 

En cause, l’organisation en vue des festivités de l’an 57 de l’indépendance de la Guinée, censées avoir lieu depuis deux ans à Kankan, fixées à nouveau au mois de Décembre prochain.

De quoi s’agit-il ? 

Selon nos informations, le ministre Bouréma Condé, qui se serait imaginé sur le point de perdre le contrôle de l’organisation de ces festivités, à l’allure où son préfet à Kankan, prenait des initiatives allant dans ce sens, aurait appelé ce dernier, sur un ton ferme et insultant, pour le sommer de s’en éloigner.

Son argument, cela ne relèverait pas du champ de compétences du préfet. Plutôt, exclusivement réservé à lui, en tant que ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Mais, selon nos sources, ce qui aurait le plus irrité M. Diop, ce sont les insultes proférées à son encontre par son ministre.

Pour justifier son acte, le ministre Bouréma Condé, aurait argué qu’un conseiller du président venait de se faire engueuler par le locataire du palais Sékoutoureya, à propos.

En réaction, le préfet Aziz Diop, aurait décidé de référer au président Alpha Condé, pour tirer cette situation au clair.

L’appât du budget d’organisation des festivités, quand tu aveugles !

Demba Sidicki

  

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top