A LA UNE

Report de la Rentrée dans les Universités privées : Vent de fronde en vue contre des décisions de la tutelle

wp-1476680713691.jpgAlors qu’il ne manquait pas de sujets qui fâchent ( arriérés de bourses d’étudiants de l’Etat, cas des 4000 inscrits de l’année dernière en dehors de la plate-forme Djoliba), dans les relations, ces derniers temps, tumultueuses, entre les universités privées de Guinée et leur tutelle, certaines décisions de celle-ci, prises à seulement quelques jours de la rentrée universitaire de cette année, vont tendre un peu plus ces relations.

Réunies au sein de la Chambre de l’Enseignement Supérieur Privé de Guinée, ces universités privées, ont décidé de faire chorus contre ces décisions, auxquelles elles disent n’avoir pas été associées, qui sonneraient, à leurs yeux, le glas de leur existence même.

De quelles décisions il s’agit, qui fâchent tant ces universités ?

-La décision du ministre Abdoulaye Yéro, de ne pas inscrire d’étudiants en Fac de médecine cette année dans le privé. Une décision qui pourrait aller au-delà d’une année, murmure-t-on dans les milieux universitaires ;

-La décision du ministre Baldé de ne pas inscrire cette année d’étudiants dans toutes les branches de l’ingénierie, au sein des universités privées ;

-La décision de ne pas inscrire cette année d’étudiants en Hôtellerie-tourisme, dans les universités privées ;

-Et celle de ne pas inscrire cette année d’étudiants en TICs…

Réagissant à ces décisions, un acteur important de l’Enseignement supérieur privé, n’a pas mâché ses mots : « C’est une manière de nous dire de fermer. Ça veut dire que lorsque nous aurons fini de former les étudiants que nous avons sous la main, il faudra fermer boutique. On veut supprimer le privé dans l’Enseignement supérieur. On n’est pas contre, mais en attendant, qu’est-ce qui a été fait en amont pour créer toutes les conditions dans le public ? C’est cela la question… ».

En attendant de décider de comment elles entendent s’opposer à ces mesures prises par la tutelle, les universités privées de Guinée, ont, via un communiqué de la CRESUP, annoncé le report d’une semaine de la Rentré U à leur niveau.

Peut-être, un signe avant-coureur d’un durcissement dans l’air.

A propos d’ailleurs, les fondateurs de ces universités se réunissent ce lundi.

A suivre !

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top