A LA UNE

Le mouvement AGHADAN a-t-il rejoint les NFD ? Son coordinateur, Mamadou Siré, dément et rassure

sire-2Ces derniers jours certains jeunes de l’axe annonçaient sur des sites internet que le mouvement AGHADAN a quitté les rangs de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, pour rejoindre les NFD, la formation politique dirigée par Mouctar Diallo.

Sur ce sujet, le coordinateur dudit mouvement, Mamadou Siré Diallo, qui s’est confié à notre rédaction hier, mercredi, reconnait la défection de certains éléments, mais dément tout départ du mouvement vers les NFD. Il rassure que le mouvement reste et demeure derrière l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Quant à ceux qui ont plié bagage, il affirme qu’ils sont partis d’eux-mêmes et non au nom du mouvement.

«Il y a certains éléments du mouvement qui sont partis aux NFD, mais pas au nom de notre mouvement AGHADAN. Ils ont pris leur responsabilité et se sont engagés auprès des Nouvelles Forces Démocratiques, c’est à eux de l’assumer. Leur départ ne touche en rien la solidarité du mouvement parce qu’il est un mouvement construit autour de 18 bases, où il y a 36 leaders de zone et chaque leadeur a au moins un bureau composé de 18 éléments. Ils ne sont que 4 à 5 personnes à quitter nos rangs», a-t-il ajouté au micro de Mosaiqueguinee.com.

Parlant des élections locales en vue, Siré Diallo souligne que le mouvement soutient le parti de Cellou Dalein jusqu’à la victoire finale : «Les élections communales prévues au mois de février prochain, le mouvement soutient l’UFDG. Si les NFD veulent présenter un candidat pour la mairie de Ratoma, elles sont libres, au lendemain des élections, on saura qui est qui. Nous rappelons à l’opinion nationale et aux habitants de l’axe, que le mouvement AGHADAN qu’ils ont connu hier pour le combat en faveur de l’avènement démocratique et de la mobilisation des militants et sympathisants de l’UFDG, est là avec la même conviction. Ses membres vont  encore redynamiser leurs efforts pour pouvoir mieux conquérir la commune de Ratoma au profit de l’UFDG. Le mouvement AGHADAN est un mouvement de soutien à l’UFDG, nous resterons derrière les décisions de ce parti, qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui et cela depuis 2007», dira ce jeune leader.

Au cours de cet entretien, notre interlocuteur laisse entendre que les leçons du départ de leurs amis seront tirées et les rangs du mouvement vont davantage être resserrés.

 Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top