Actualités

Route Kankan-Kissidougou : Ebomaf, à ce jour, s’est fait payer 185 millions d’euros

pdg-ebomafLes lettres de garantie, nouveau mode opératoire de vol de deniers publics au pays d’Alpha Condé ? Tout porte à le croire.

L’Entreprise burkinabè Ebomaf, à laquelle l’Etat guinéen, a confié, dans des conditions opaques, la réhabilitation de la route Kankan-Kissidougou, longue de 196 Km, et qui voici maintenant deux ans, est aux abonnés absents sur le terrain, a, à ce jour, réussi, justement, à se faire payer jusqu’à hauteur de 185 millions d’Euros, au terme de deux lettres de garantie, émises par l’administration Alpha Condé.

Une première lettre de garantie de 65 millions d’Euros, puis une autre de 120 millions d’euros, lui ont été accordées, pour mobiliser des financements pour l’exécution des travaux de ce tronçon. Seulement voilà, malgré le fait d’avoir levé ces fonds, l’entreprise, tarde à agir sur le terrain.

Récemment, on annonçait l’arrivée du PDG de cette entreprise, justement pour lancer le démarrage de ces travaux, en vain, rien ne bouge.

Pendant ce temps, les populations continuent de vivre un calvaire des plus inimaginables sur cet axe routier. Toujours pas l’ombre d’Ebomaf…

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top