Région

Fria: Mariée sans son consentement, elle est accusée d’empoisonner son mari et les trois enfants de ce dernier

fria-hopitalL’acte s’est passé dans la soirée du jeudi 20 octobre 2016 au quartier Tigué-mosquée, dans la commune urbaine de Fria. Selon Boubacar Diallo l’une des victimes, son épouse, Mariama Dalanda Bah, a mis dans la sauce un produit destiné à tuer les souris. «Je suis resté toute la journée sans manger avant de passer à table. Entre-temps mes filles sont venues. J’ai mis le riz. Quand j’ai ouvert la sauce, une odeur d’un produit toxique s’est dégagée. Pendant qu’on mangeait, l’odeur a persisté et j’ai interrompu le manger pour vérifier. Par la suite on trouve que la sauce est empoisonnée», nous a-t-il confié.
Quelques minutes après le dîner, les filles ont commencé à se plaindre. Elles ont été transportées à l’hôpital préfectoral pour des soins.

Aux dires du médecin traitant Dr Mamadouba Camara,  c’est l’équipe de garde qui a reçu ces patients. « Selon l’équipe de garde, ces trois filles sont arrivées en se plaignant des douleurs abdominales. Puis le père de famille aussi a commencé à son tour à se plaindre. Après un diagnostic, on a constaté une intoxication alimentaire. Ces quatre patients sont hospitalisés pour la suite des soins », dit-il.
Pour l’heure, l’accusée, Mariama Dalanda Bah, est introuvable et une enquête est ouverte par le commissariat central de police de Fria.
Selon les informations, Mariama Dalanda a été forcée par son père d’épouser Boubacar Diallo qui était veuf.
Interrogé par le commissariat central sur le mariage forcé, le père de Dalanda répond qu’il n’a pas besoin de l’avis de sa fille pour lui donner en mariage.
La police est actuellement à pied d’œuvres pour retrouver Dalanda Bah.

Fatoumata Traoré pour mosaïqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top