A LA UNE

Forces armées guinéennes/Semaine du Soldat 2016 : Voici le Discours d’ouverture du ministre de la défense (intégralité) 

dr-diane-1Peuple de Guinée,

Le 1er novembre 2016, tu célébreras avec ta vaillante armée nationale, la date anniversaire de sa création.

En effet, il y a 58 ans, l’armée guinéenne a été créée dans le noble but de consolider et de garantir l’indépendance nationale nouvellement acquise le 02 octobre 1958.

L’anniversaire de la création de l’armée guinéenne a toujours été une occasion pour elle, d’évaluer sa mission et d’envisager de nouvelles perspectives de son implication dans le processus d’édification d’une nation prospère.

Après ses missions historiques à l’intérieur et à l’extérieur du pays dans le cadre de la décolonisation, elle a acquis aujourd’hui ses lettres de noblesse dans les processus de rétablissement et de maintien de la paix sur la scène internationale. Elle donne ainsi raison à ses pères fondateurs qui ont fait preuve de sacrifice en indiquant le chemin de l’honneur.

C’est pourquoi, en dépit des difficultés conjoncturelles, cette glorieuse armée continue sa mission avec loyauté et dignité.
Officiers Généraux, Officiers, sous-officiers et militaires du rang des Forces Armées Guinéennes,

Le processus de la réforme du secteur de sécurité qui fait désormais école en Afrique, se poursuit avec la rédaction et la vulgarisation des textes juridiques, l’opérationnalisation de la justice militaire, la réalisation de nouvelles infrastructures.

Les unités agro-industrielles et le Bataillon du Génie Militaire évoluent sur le terrain avec professionnalisme à travers la production agricole, la réalisation d’infrastructures immobilières et routières, sans oublier les actions civilo-militaires de haute portée sociale comme l’assainissement de la ville de Conakry salué par tous.

La coopération militaire a connu un nouvel essor avec la nouvelle dynamique diplomatique qui nous a conduits dans sept pays étrangers en nous permettant d’élaborer 15 nouveaux accords de coopération militaire dont 03 ont été signés.

Dans le cadre de la participation de notre pays aux opérations internationales de maintien de la paix, un deuxième bataillon a été préparé et projeté au sein de la MINUSMA à Kidal en remplacement de Gangan 1, ainsi que plusieurs officiers en qualité d’observateurs en Côte d’Ivoire, en Centrafrique, au Soudan, en République Démocratique du Congo, à Haïti, au Mali et au Sahara Occidental .

Dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles de nos forces de défense, des dizaines de nos militaires de différents grades continuent à suivre des formations en Guinée et dans les pays amis.

En matière de défense du territoire et du renforcement de la sécurité intérieure, des patrouilles, des opérations de surveillance terrestre, maritime et aérienne sont effectuées quotidiennement.

C’est au cours d’une de ces opérations que nous avons déploré, tout récemment, un accident d’avion de surveillance qui a coûté la vie à deux officiers dont un coopérant français.

A Kidal, en République du Mali, où notre contingent participe courageusement à la MINUSMA, nous avons enregistré la perte de neuf combattants tombés au champ d’honneur.

Plusieurs autres militaires, généraux, officiers, sous-officiers et militaires du rang, ont été rappelés à Dieu pendant qu’ils accomplissaient des missions à leurs postes de travail.

Qu’il me soit permis, à cette occasion solennelle, de m’incliner pieusement devant la mémoire de tous ces martyrs qui ont versé leur sang pour l’honneur de la patrie.

Au nom du Président de la République, Chef des Armées et en mon nom personnel, je renouvelle à l’armée, aux familles éplorées et au peuple de Guinée, mes condoléances les plus émues.

Officiers, sous-officiers et militaires du rang ;

Le bilan ainsi survolé est le vôtre. Au nom du Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, je vous adresse mes sincères félicitations.

Dans la discipline et la loyauté qui caractérisent notre vaillante armée, nous devons continuer le combat pour toujours incarner les nobles idéaux auxquels nos illustres devanciers se sont consacrés.

Nous nous engageons ainsi à poursuivre la réforme dont la loi de programmation militaire constitue désormais le support et la boussole, en vue de bâtir une véritable armée républicaine. Une armée opérationnelle capable de relever les défis sécuritaires auxquels le monde d’aujourd’hui est confronté. Nous les relèverons car c’est notre devoir.

C’est avec l’espoir que chaque soldat de l’armée guinéenne puisse se reconnaitre en cet engagement que je déclare ouverte la semaine du soldat pour l’année 2016.
Je vous remercie.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top