A LA UNE

Un match de gala pour soutenir Bah Oury ? Des précisions de l’AJUDD qui disculpent Maladho Diallo

maladhoDepuis quelques jours, une polémique impliquant deux personnalités politiques originaires de la préfecture de Pita, enfle les réseaux sociaux.

Samedi dernier, l’Association des Jeunes Unis pour le Développement Durable (AJUDD), a  organisé un match de gala à Conakry, une occasion mise à profit pour lever des fonds devant servir  à la finalisation d’un projet communautaire.

Quelques heures après cette manifestation, à laquelle Bah Oury et Maladho Diallo, tous ressortissants de Pita et respectivement vice-président exclu et trésorier national de l’UFDG, ont pris part, l’intox selon laquelle le match était organisé pour exprimer le soutien des ressortissants de Pita à Bah Oury, a vite inondé les réseaux sociaux.    Pour en savoir davantage, la rédaction de Mosaiquegueguinee.com a reçu mardi,  le président et le secrétaire général de l’AJUDD.

« A l’occasion de cette activité, nous avons surtout essayé de mobiliser tous les ressortissants et amis de Pita »,  a déclaré Oumar  Bah, président de l’association, qui soutient que c’est seulement à cet effet que Maladho Diallo, Bah Oury et d’autres personnalités ont été invités.

Pour lui, « ce sont des personnes malintentionnées et mal informées, qui n’étaient même pas sur place, qui sont en train de véhiculer des choses qui ne sont pas forcement ce qui s’est passé là-bas. », a-t-il ajouté.

« Il y a une allégation contre Maladho Diallo, qui était aussi invité au même titre que Bah Oury. Aujourd’hui on est en train de l’accuser de traitre mais ça n’a rien à voir », renchérit le Secrétaire général, qui fustige ceux qui interprètent les images de ce match sur lesquelles apparait cet homme de confiance de Cellou Dalein Diallo,  arrêté à coté de Bah Oury, comme étant un rapprochement politique entre les deux.

Maladho Diallo

Maladho Diallo

« S’ils ont des différends en matière politique, nous on considère qu’ils sont tous fils de Pita », ajoute-t-il.

Au cours de cet entretien, le président de l’AJUDD a tenu à préciser que ce projet concerne la préfecture de Pita, mais l’association est loin d’être une organisation de ressortissants de cette préfecture.

M’Bonet

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top