A LA UNE

Elections communales à Conakry : Le RPG parle d’un enjeu plus important que le contrôle des communes

img_20161029_133825_315L’assemblée générale ordinaire du RPG AEC de ce samedi a été mise à profit par le bureau politique national pour mobiliser davantage les militants autour des élections communales et communautaires à venir.

Sanoussy Bantama Sow, renvoyé du gouvernement pour être de ceux qui s’occupent désormais de l’animation du parti, est celui qui a présidé l’assemblée de ce matin.

Devant les militants, les membres du bureau politique et des leaders politiques alliés dont Paul Moussa Diawara du MPD, Bantama a fait savoir qu’il faut nécessairement  pour le RPG, contrôler la ville de Conakry. Pour ce faire, explique-t-il, il faut rafler le maximum des cinq communes.

Car, poursuit-il, après les élections, les élus se retrouveront pour élire le maire central : le Gouverneur, président du conseil de ville.

Le Gouvernorat de la ville de Conakry a souvent été au cœur de la propagande en faveur du Président Alpha Condé. Laisser cette institution tomber dans les mains de l’UFDG serait suicidaire pour le parti au pouvoir qui, comme l’opposition, se positionne pour les législatives de 2018 et la présidentielle de 2020.

M’Bonet

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top