Actualités

Le statut de la BCRG révisé par l’Assemblée nationale : Lounceny Nabé dégage les mérites du nouveau texte

img_20161028_135021Conformément aux recommandations du Fonds Monétaire International (FMI), dans le cadre de son appui à la Guinée au titre de la facilité élargie de crédit, conclu le 26 septembre 2014 et le 11 février 2015,  le gouverneur de la Banque centrale, Louceny Nabé, a présenté ce vendredi aux élus du peuple, le projet de loi portant amendement de certaines dispositions de la L/2014/016/AN du statut de la Banque centrale.

A cette occasion, le patron de l’institution bancaire guinéenne a énuméré les nouvelles dispositions contenues dans le présent projet de loi. « Par le passé il arrivait effectivement que l’Etat conclut des marchés avec les entrepreneurs privés et que la banque centrale le garantit. Ce qui est dit dans cette loi, c’est de dire que le contrat signé par l’Etat devrait suffire désormais à tout opérateur, pour considérer qu’il est suffisamment garanti avec la crédibilité recouvrée de l’État depuis 2011 » , a t-il indiqué

Poursuivant son exposé, le gouverneur de la BCRG dira aux députés de la République que ce projet de loi portant amendement du statut de la banque centrale qui leur est soumis pour approbation, renforce également la gouvernance dans le système bancaire guinéen. « Les articles 43, 44, 53, 69 et 77 de ce projet de loi renforce la gouvernance de la banque centrale à travers la création du conseil de cabinet », dira t-il pour conclure.

Pour sa part, le président de la commission économie finance et du plan, a indiqué à ses collègues députés que voter à l’unanimité en faveur de ces modifications c’est permettre à la banque centrale de se conformer aux meilleurs pratiques internationales. « C’est un projet de loi qui réaménage le mécanisme de répartition des bénéfices de manière à expliciter que la banque ne transfère les bénéfices nets à l’État qu’une fois les états financiers certifiés par les auditeurs externes. La solidité du système bancaire est également préservée à travers des dispositions qui permettent à la BCRG de fournir des liquidités d’urgence aux institutions bancaires solvables en échange d’un collatéral adéquat », à t-il précisé

Après ces différents exposés les députés ont voté à l’unanimité le projet de loi portant amendement de la loi L/2014/016/AN du statut de la banque centrale de la République de Guinée

Pierre Guilao pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top