A LA UNE

L’UFR n’est ni de l’opposition ni de la mouvance ? Baidy Aribot répond à Bouréma Condé et parle de déclarations tendancieuses

bayd

« Les récentes déclarations du ministre de l’Administration du territoire sur le positionnement de l’UFR sont tendancieuses et sans fondement. Le président du récent cadre de dialogue, le Général Bouréma Condé n’est pas dans son rôle », réagit le député Baidy Aribot, député uninominal de l’UFR à Kaloum.

Pour ce qui est de l’accord, l’UFR attend le document à l’assemblée nationale avec impatience et n’exclut pas la reprise des manifestations de rue.  Le député Baidy Aribot accuse d’ailleurs le président du cadre de dialogue de cautionner un accord qui est tout sauf inclusif et consensuel.

«Ces gens-là n’en ont cure de la paix dans ce pays, ils encouragent certainement une sorte de révolte généralisée de la part des autres. Alors c’est une très bonne leçon que le ministre Bouréma Condé est en train de montrer aux autres partis politiques et particulièrement à l’UFR», dit-il.

Le secrétaire général de l’UFR déjuge le ministre Condé qui, à l’entame du dialogue politique,  précisait qu’il ne se mêle pas du débat relatif au positionnement des partis politiques.

«J’entends le ministre faire des déclarations à contre-courant. Celui qui disait il y a quelques mois, qu’il n’est pas là pour donner les positions des partis politiques en tant que ministre, a finalement dit que l’UFR n’est ni de la mouvance ni de l’opposition. Donc l’UFR ne devrait pas signer. C’est très grave. C’est une déclaration tendancieuse, je ne pouvais pas penser que ça pouvait venir de lui, franchement», a-t-il ajouté.

Bah Sékou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top