A LA UNE

Le Ministre Gassama au siège de l’UFDG : Cellou Dalein fixe des limites à ne pas franchir

cellou-gassama

L’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG de ce samedi 05 novembre 2016 a été présidée par Cellou Dalein Diallo. Au cours de cette rencontre politique, le ministre de l’Unité nationale et de la citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, y a effectué une visite inopinée pour rendre une visite citoyenne au numéro UN du parti.

La semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP) a été au centre des discours.

Dans son discours, Cellou Dalein a affirmé que son parti sera un partenaire loyal à l’initiative du Ministre Gassama, qui est celle de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix en Guinée. «Toute initiative visant à réconcilier les Guinéens, à assurer la sécurité des personnes et des biens, à garantir l’égalité des citoyens devant la loi et devant les biens communs, elle trouverait à l’UFDG le soutien qu’il faut. Toute pratique qui vise à violer la loi, les règles de l’Etat de droit, nous la combattrons. Aujourd’hui nous sommes heureux de cette initiative que Monsieur Gassama Diaby a prise, de sensibiliser les uns et les autres sur leurs responsabilités dans la construction d’une démocratie apaisée, respectueuse des droits humains et des libertés fondamentales. A cet égard, l’UFDG sera un partenaire loyal et sur lequel on peut compter », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Mais, « toute initiative qui visera à priver les Guinéens de leurs droits et de leurs libertés, qui visera à diviser la Guinée et à instaurer la méfiance, la haine et la division ou à toute pratique ayant de tels objectifs, nous serons des adversaires intraitables», a prévenu le président de l’UFDG.

Satisfait de l’accueil dont il a bénéficié, Khalifa Gassama Diaby a saisi l’opportunité pour sensibiliser les militants de l’UFDG à l’occasion de cette semaine nationale de citoyenneté. «Je voudrais vous prier, chacun d’entre vous, à exiger de l’Etat, des droits et des libertés. Oui ! Cela est une obligation. Mais aussi chacun d’entre nous ici, à respecter sa part de devoir et d’obligation vis-à-vis de la société, de chaque citoyen et de l’Etat », renchérira le ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté.

Mamadou Sagnane depuis le siège de l’UFDG

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top