Actualités

Désignation des chefs de quartiers : «La solution que nous avons trouvée doit faire école»

aboubacar-sylla-La polémique née autour de l’accord politique signé le 12 octobre dernier fait toujours couler assez d’encre set de salives. La désignation des  chefs de quartiers et de districts au prorata des résultats des communales ne fait jours pas l’unanimité.

S’exprimant chez nos confrères de Lynx FM ce lundi matin, Aboubacar Sylla,  porte-parole de l’opposition républicaine, a laissé entendre que ce document obtenu à l’issue des négociation est le meilleur accord politique du pays depuis plus de cinq ans (5 ans). «Pour moi c’est le meilleur accord politique que la Guinée ait eu depuis qu’on a commencé les dialogues, c’est-à-dire depuis  5 à 6 ans. Nous avons eu des avancés considérables en matière de processus électoral, de gouvernance politique, de  gouvernance économique et même en matière de gouvernance sociale», a martelé le président de l’UFC.

Parlant de l’option trouvée pour la désignation des chefs de quartiers et de districts, Aboubacar Sylla parle d’une solution  qui fera école au niveau de la sous-région. «Je suis certain que la solution que nous avons trouvée pour la désignation des chefs de quartiers et de districts, doit faire école parce que tous les pays qui sont  autour de nous, sont confrontés à ce véritable casse-tête. Est-ce qu’il faut faire élire directement les chefs de quartiers et de districts au soufrage universel ou non ? Donc je pense que la Guinée doit faire école et que cette disposition va certainement inspirer les pays limitrophes qui sont dans cette situation», a expliqué le porte-parole de l’opposition républicaine.

Par ailleurs, Aboubacar Sylla qualifie ceux qui font en sorte que cet accord ne puisse pas être mis en œuvre, de «personnes mal intentionnées qui tentent de désinformer les Guinéens».  Il leur donne rendez-vous à l’Assemblée Nationale pour la suite des débats. Il leur fait savoir également, qu’il n’y a pas  de violation de la constitution comme certains d’entre eux le prétendent souvent.

Alhassane Djigué Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top