A LA UNE

Contrôle des établissements hôteliers, agences de voyage et bars de Conakry: Laye Junior Condé explique et avertit

img_20161109_121606Vérifier la validité des agreements et permis d’exploitation, finaliser la mise à jour du répertoire des établissements hôteliers, contraindre leurs promoteurs à s’acquitter de la taxe de promotion touristique (TPT), sont entre autres objectifs de l’Office National du Tourisme (ONT) à travers une vaste opération de contrôle et de recouvrement, lancée il y a quelques jours.  Pour en savoir davantage, notre rédaction est allée à la rencontre du Directeur Général de l’office, Laye junior Condé. 

Lisez !

Mosaiqueguinee.com : Depuis quelques jours, un communiqué de votre service annonce le passage d’une équipe de contrôle au niveau des établissements hôteliers, restaurants et agences de voyage, pourriez-vous nous en dire plus ?

Laye Junior Condé : En effet, ce communiqué court depuis le 1er novembre, c’est-à-dire que c’est un énième communiqué appelant l’ensemble des établissements hôteliers et de restauration à s’acquitter de la taxe  de promotion touristique qu’on appelle TPT.

C’est une taxe parafiscale que doivent payer tous les établissements. Les taxes parafiscales sont dévolues à L’Office National du Tourisme dans le cadre de la promotion du développement du tourisme en République de Guinée.

Tous les citoyens qui exercent une activité dans le secteur du tourisme doivent impérativement et annuellement s’en acquitter ou périodiquement puisqu’il y a plusieurs formes de TPT. Les hôteliers sont soumis au payement de la TPT  chaque fin de mois, et les autres aussi ont le devoir de prendre les permis techniques d’exploitation.

Donc nous allons sur le terrain pour faire un recensement aussi de ces établissements en vue de leur organisation et leur taxation parce que nous sommes les gendarmes du secteur, c’est-à-dire que nous sommes l’entreprise publique qui régule le secteur du tourisme  en Guinée.

Mosaiqueguinee.com : Est-ce une opération de routine ?

Laye Junior Condé : C’est dans le cadre normal, c’est-à-dire que comme nous nous approchons de la fin de l’année, nous devons veiller à ce que tous ceux qui exercent dans ce domaine soient en règle vis-à-vis de l’Etat. C’est une obligation périodique, nous n’en sommes pas à notre première, mais aujourdhui ça va être une campagne avec à la clée la fermeture contre les contrevenants.

Il est formellement interdit de s’adonner à de telles pratiques ou  exercer de telles activités sans au préalable, être muni d’un permis d’exploitation. C’est exactement comme quelqu’un qui possède un véhicule et qui veut le conduire sans le permis.

Mosaiqueguinee.com : Où iront ces taxes ?

Laye Junior Condé : Ces taxes sont affectées au fonds de promotion et du développement du tourisme. C’est-à-dire affectées à l’ONT pour son fonctionnement. L’argent est logé dans le compte bancaire de l’Office National du Tourisme.

Mosaiqueguinee.com : Est-qu’on peut avoir une idée sur le nombre d’établissements visés ?

Laye Junior Condé : J’avoue qu’à date, depuis que l’Office National du Tourisme a été créé, il y a longtemps, y compris le ministère du Tourisme, nous n’arrivons pas encore à maitriser le flux et le ratio de ces établissements. En même temps qu’ils (les agents déployés Ndlr) font cette politique d recouvrement, ils feront la mise à jour du répertoire de ces établissements. Donc nous allons constituer une banque de données commune par commune, et pourquoi pas préfecture par préfecture  si nous avons les moyens ? En tout cas notre mission, notre objectif, c’est de pouvoir faire un répertoire exhaustif, c’est le challenge que je me suis personnellement fixé.

Mosaiqueguinee.com : Auriez-vous quelque chose à ajouter ?

Laye Junior Condé : Puisque nous sortons d’une semaine de la citoyenneté, je  rappelle tout simplement que payer ses taxes vis-à-vis de l’Etat est un acte majeur de citoyenneté.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top