Actualités

Cacophonie autour des orientations des bacheliers : Le Ministère éclaircit des zones d’ombre

binko-mamady-1Des responsables du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique dont le Secrétaire Général, ont aminé une conférence de presse ce vendredi 11 novembre à Conakry, pour éclairer la lanterne de l’opinion publique sur les résultats des orientations des bacheliers guinéens.

«Des informations nous sont parvenues comme quoi, un groupe de gens serait en train de demander de l’argent (une somme de 2 millions de FG) à des bacheliers pour leur réorientation. Je rassure que le ministère n’a mis en place aucune structure de réorientation. On ne parlera d’orientation maintenant que l’année prochaine. Les élèves ou les parents d’élèves qui vont se prêter à ce jeu, c’est à leur risque et péril. Les résultats sont sortis, il n’y aura pas une deuxième liste de résultats, encore moins une réorientation. Même à l’intérieur d’une faculté, on ne change pas de département. Nous avons orienté en fonction des besoins nationaux et en fonction des besoins de l’économie» , a soutenu Dr Binko Mady Touré, Secrétaire Général.

Parlant des bacheliers qui ne seraient pas satisfaits par raport aux départements où ils ont été orientés, le Secrétaire Général du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique leur suggère tout simplement d’aller à la base pour des fins de vérification. « Ceux qui veulent savoir les critères sur leur orientation, ils peuvent passer au département. Nous sommes ouverts pour leur monter que là où on les a envoyés, on ne pouvait les envoyer que dans ces départements parce que c’est en fonction des moyennes d’admission au baccalauréat», a-t-il souligné.

Pour ceux qui soutiendraient qu’ils ont fait l’option sciences Mathématiques et qu’ils se sont vus orientés en Géographie ou vice versa, Dr Binko Mady Touré fait comprendre que cela n’est en aucun cas possible. Pour les 600 bacheliers non orientés cette année, ils n’ont qu’à garder leur patience jusqu’à l’année prochaine.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top