Actualités

Principe de nomination des chefs de quartiers: RECIPROC-Guinée en campagne à Gbéssia port 1

reciC’est la maison des jeunes du quartier gbéssia port 1 qui a été le cadre de cette rencontre entre les membres de la plate-forme RECIPROC-Guinée et les populations de ce quartier situé dans la vaste commune de Matoto.

Placé sous le slogan  »Ne politise pas mon quartier », cette rencontre d’information et de sensibilisation avait pour objectif de dénoncer le point 2 de l’accord politique du 12 octobre dernier, qui viole selon les organisateurs, le droit le plus absolu des citoyens.
Après le discours de bienvenue de la jeunesse du quartier, la parole est revenue à Moussa Iboune Conté, vice-président de RECIPROC-Guinée. Il a expliqué aux citoyens les risques liés à l’adoption du point 2 par le parlement. « Selon l’article 110 du code électoral, aucun parti politique ne doit faire acte de candidature pour les élections de districts et quartiers », dit-il.
« Levez-vous et battez-vous pour votre droit en véhiculant le message à tous les ménages », conclut-il.

Dans un langage direct et accessible, le président de RECIPROC-Guinée Lansana Diawara, a invité les citoyens à ne pas accepter la politisation de leur quartier. « Les élections locales sont citoyennes,  non politiques. N’acceptez qu’on vous retire le droit d’élire librement votre chef de quartier », déclare-t-il.
img_20161113_152836Poursuivant, Lansana Diawara  a indiqué que la loi ne doit être violée pour donner vie à un consensus. Prenant exemple sur le dernier affrontement meurtrier survenu à Dubréka après la nomination d’un responsable de quartier par le Préfet, le président de RECIPROC appelle les citoyens à barrer la route aux acteurs politiques qui veulent être présents dans toutes les sphères de prise de décisions. « Prenez des affiches, des pancartes dénoncez sans violence cette volonté de vous retirez vos droits », a-t-il laissé entendre.

Pour mieux véhiculer ce message de la société civile, un comité de veille a été installé dans le quartier gbéssia port 1.
Son but consiste à vulgariser cette position dans les différents ménages afin que cette loi soit rejetée par l’Assemblée nationale.

Fatoumata Traoré pour mosaïqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top