Actualités

Des coupeurs de routes attaquent un véhicule à Mamou : Le chauffeur tué d’une dizaine de balles selon un témoin

coupeurAprès quelques semaines d’accalmie, le phénomène coupeurs de routes refait surface  dans la région administrative de Mamou. Dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 novembre 2016, des individus armés ont attaqué un véhicule de transport de marque Peugeot 505, immatriculé RC 4998 J, en provenance de Kissidougou et e partance pour Conakry avec à son bord neuf (9) passagers plus le chauffeur et un jeune couché dans le coffre.

Selon les informations recueillies auprès de certains passagers, les braqueurs, qui étaient à bord d’une voiture,  auraient pourchassé  le taxi depuis des kilomètres. Le chauffeur du taxi, remarquant qu’il  était poursuivi, a refusé de s’arrêter  malgré les manœuvres des assaillants qui voulaient le doubler afin de l’immobiliser.

Arrivée à Dounkiwal, localité située à 5km du centre ville aux environs de minuit, les malfaiteurs enragés réussiront finalement à arrêter le taxi avant de tirer à bout portant sur le chauffeur   en lançant des mots comme «à présent file comme tu sais conduire !».

«Moi je dormais quand j’ai été réveillé par des tires d’armes  automatiques. Tous les passagers criaient pour exiger que le chauffeur gare son véhicule pour ne pas qu’ils (les assaillants Nldr) nous tuent. Dès qu’on à garé, un des assaillants s’est directement dirigé vers notre chauffeur et lui a tiré plus de dix balles sur presque tout le corps. Il a rendu l’âme sur place», nous confie Amadou Oury Diallo, qui était couché dans le coffre du taxi. «C’est ainsi qu’ils nous ont obligés de  détacher  tous nos bagages, après ils nous ont tous mis au respect, Ils ont pris tous nos objets de valeur,  des pagnes et de l’argent. Moi ils ont pris mes téléphones, ils ont aussi emporté une somme de  1. 500. 000 frans guinéens appartenant à une de passagère», a-t-il ajouté.

Parmi les passagers, un qui était tout près du chauffeur avait aussi reçu une balle dans la cuisse gauche.

Le défunt, Mamadou Oury Diallo, est originaire de Dalaba, il est marié à trois(3) femmes et père de huit (8) enfants. Son corps a été rendu à sa famille cet après-midi pour l’inhumation. Le reste des passagers ont été embarqués pour Conakry.

   Alpha Mamoudou Barry, Mamou pour Mosaiqueguinée.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top