Actualités

Moustapha Naité lève un coin de voile sur le retard de la mise à disposition de 14 maisons des jeunes: «Si les moyens étaient disponibles… »

1naiteeeCe lundi 14 novembre 2016, dans l’émission les GG chez nos confrères d’Espace FM, le ministre en charge de la jeunesse et de l’emploi jeune, Moustapha Naité, s’est prononcé sur la situation de plus en plus embarrassante de la construction d’une chaine de 14 maisons des jeunes, principalement localisées à Conakry.

«J’ai hérité d’un programme de construction de 14 maisons des jeunes dont 13 à Conakry et une à Télimélé. Je rappelle que je suis arrivé en fonction en janvier 2014. Durant cette année, nous avons pu réaliser 6. Il en restait une comme on s’était fixé pour objectif de construire 7 maisons des jeunes pour l’année 2014», rappelle-t-il.

Le ministre Moustapha Naité accuse un  manque de ressources financières  qui ne l’a pas permis de terminer le travail commencé. «Si les moyens étaient disponibles, nous aurions fait ces maisons de jeunes. Il y avait des priorités et ces priorités et ces priorités ont fais que nous n’avons pas pu finaliser la construction des différentes maisons des jeunes», a déploré le ministre de la jeunesse.

Parlant toujours de ces maisons des jeunes, il explique comment son département a réussi à avoir des financements pour la construction de ces maisons des jeunes. « Il y a eu un contrat signé entre minning house et le ministère de la jeunesse, qui devait  pré-financer ces constructions et les décomptes devaient être faits une fois qu’une partie était finalisée. L’Etat devait payer ce qui a été fait, ce qui n’a pas été le cas. Il y a eu des problèmes en termes de  ressources, donc certaines maisons ont été construites, d’autres n’ont pas suivi et le budget de l’Etat, nous savons, les ressources étaient totalement faibles», détaille-t-il.

«L’accord avec minning house était que si minning house réalisait 2 où 3 maisons des jeunes, que ses montants allaient être payés et ils devait continuer, ce n’était pas un don, c’était financé à hauteur de 38 à 39 milliards de nos francs pour la construction de ces 14 maisons des jeunes. A date, il y a environ 18 milliards qui restent encore à payer», a signifié le ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune Moustapha Naité.

Alhassane Djigue Diallo

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top