A LA UNE

Elue 2ème dauphine de Miss Naïades au Benin, Hawa Keita regagne Conakry

missMademoiselle Hawa Keita, qui a représenté la Guinée à l’élection Miss Naïades 2016 au Benin le 12 novembre dernier, où elle a remporté la place de deuxième dauphine, a regagné Conakry tard dans la soirée du lundi 14 novembre 2016.

A sa descente d’avion à l’aéroport de Conakry, où un accueil chaleureux de la part du COMIGUI lui était réservé, elle a exprimé sa satisfaction d’avoir positivement honoré la Guinée malgré toutes les difficultés traversées. «J’ai rencontré pas mal de difficultés, parce que d’abord mon vol a retardé ici en Guinée, (4 heures de retard). Je suis allé au Togo, ils m’ont dit que je devais passer la nuit, chose qui n’était pas du tout possible. Donc j’étais obligée de prendre une voiture du Togo au Benin. Je suis arrivée à seulement 1 heure de début de l’évènement et voilà je suis allée directement à la salle de spectacle, j’ai fait la compétition. Je suis très heureuse et fière d’avoir remporté ce prix. J’exprime ma profonde gratitude au COMIGUI, à ma population et à mon pays, de m’avoir soutenue et d’avoir cru en moi, parce que c’est grâce à leur soutien que je suis arrivée là. Ce n’est pas moi qui ai gagné, mais c’est la Guinée», a expliqué Mademoiselle Hawa Keita, désormais 2ème dauphine de miss Naïades 2016.

La présidente du Comité Miss Guinée (COMIGUI), Johanna Barry, a salué l’heureuse gagnante et lui a renouvelé toute sa confiance. «Je pense qu’au bout de tout sacrifice, il y a une récompense, donc je suis très, très fière d’elle. Je pense que c’est une fille battante et elle me l’a prouvé encore une fois. J’ai toujours cru en elle», a déclaré Johanna Barry.

La Miss Guinée 2016, Safiatou Baldé, qui était également présente à l’accueil de sa deuxième dauphine, a salué le courage de celle-ci. « Arriver 1 heure avant l’évènement et être classé 3ème, c’est quand même beaucoup. Donc elle est à féliciter. Elle s’est battue, pas que pour elle, mais pour son comité et pour son pays surtout. Je pense que toute la Guinée doit être derrière elle aujourd’hui. Je suis sure que si elle était arrivée un jour avant, elle aurait pu se préparer comme toutes les autres, peut être qu’elle aurait pu revenir avec le premier titre», a souligné la miss Guinée.

A noter que cette compétition avait réuni une dizaine de pays. La miss Naïades élue est Rwandaise et la première dauphine est Béninoise.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top