A LA UNE

Démantèlement de réseaux d’évasion : Le Ministre de la justice fait des révélations !

Cheick Sacko« On a même découvert des filières d’évasion dans notre pays, c’est vraiment très grave ! » C’est l’une des révélations faites ce matin par  le Ministre de la Justice, Me Check Sacko, dans l’émission Le Quotidien sur Djigui Fm. Interrogé sur  l’évasion intervenue en septembre dernier à la prison de Pita, le Ministre a  largement dépeint ce phénomène qui gangrène l’administration pénitentiaire, avant de dégager quelques mesures prises pour moraliser ce sous-secteur de l’appareil judiciaire.  Suspension, limogeage et même emprisonnement d’agents impliqués ou supposés impliqués dans des cas d’évasion font partie de ces mesures drastiques.

« Les gens transféraient les prisonniers à Kindia et ensuite ils les transféraient à Boké, comme la prison de Boké n’est pas très sûre », a-t-il expliqué, ajoutant qu’à partir de là, les détenus retrouvaient leur liberté sans avoir fini de purger leur peine.  Selon lui, ces réseaux d’évasion agissent un peu partout en Guinée. En guise d’exemple, il citera les préfectures de Dinguiraye, Faranah, Pita et Boké.

« On a pu tout de suite confondre le régisseur de Pita qui a été auditionné et qui a fini par avouer. Il est passé au correctionnel à Mamou, il a été condamné. Je crois qu’il a pris deux ans de prison ferme », dit-il. Ce régisseur, après avoir purgé sa peine, sera « viré de l’administration pénitentiaire », a fait savoir le Ministre.

Pour ce qui est du cas particulier de Boké, le Ministre déclare : « On a auditionné le régisseur de Boké que j’ai déjà suspendu. » Pour le moment, selon lui, aucune charge pénale n’a été retenue contre ce régisseur mais une commission a été mise en place pour travailler en profondeur sur ce dossier. Il pourrait donc subir le même sort que celui de Pita.

Le Ministre a aussi tenu à rappeler au cours de ce débat assez enrichissant, qu’il a récemment procédé au remplacement du Directeur de l’administration pénitentiaire.

Me Cheik Sacko a aussi parlé d’autres décisions non moins importantes, prises dans le sens du perfectionnement de l’administration pénitentiaire. Il s’agit de sa décision d’interdiction de toute mutation d’agent pénitentiaire sans que la chancellerie ne soit au courant; un décret sur les établissements pénitentiaires, et le décret sur les agents pénitentiaires.

Thierno Amadou M’Bonet

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top