A LA UNE

Festivités de l’an 58 de l’indépendance : Taliby Dabo, récusé par les sages de Kankan (Copie courrier au PRG)

talibimufaDu rififi dans l’air à Kankan autour de l’organisation des festivités de l’an 58 de l’indépendance de la Guinée, censées se tenir dans la 2ème ville de Guinée, au mois de Décembre prochain.
Comme une réminiscence de vieux conflits opposant à fleurets feutrés, responsables locaux et cadres du RPG-Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, tous natifs de la ville, une guerre de positionnement semble désormais engagée entre factions à propos de l’organisation de ces festivités.
A l’origine de la brusque résurgence de ce combat de nègres dans un tunnel, qui dans les prochains jours, si rien n’est fait, pourrait prendre une tournure grave, la récente décision du préfet de Kankan, M. Aziz Diop, nommant M. Kalil Taliby Dabo, mandarin de la mouvance présidentielle dans cette ville, comme président de la commission de coordination de ces festivités.
Quelques semaines après l’annonce de cette décision, et alors que M. Taliby Dabo, semblait engager la vitesse grand V, pour que cette fête soit belle et totale au mois de Décembre à Kankan, la notabilité de la ville, vient d’adresser un courrier au président Alpha Condé, pour le récuser.
Elle accuse M. Dabo, celui-là même qui a conduit avec brio la campagne du candidat Alpha Condé à la faveur de la présidentielle de 2015, d’avoir été l’instigateur dans un passé récent de tensions entre Kaba et Condé, des tensions, qui ont failli dégénérer, écrivent-ils.
En conséquence, ni plus ni moins, les sages de Kankan, demandent au Chef de l’Etat que M. Taliby Dabo, ne ‘’soit mêlé ni à la fête nationale ni à la mairie de Kankan’’
Ci-dessous, copie de ce courrier des sages de Kankan au président Alpha Condé :

A la haute attention de son Excellence Monsieur le Président de la République
Excellence,
Nous, Sages de la notabilité de Kankan, avons l’honneur de porter à votre haute attention qu’une décision préfectorale a désigné un comité d’organisation de la fête nationale de l’indépendance avec à sa tête Monsieur Taliby Dabo.
Nous pensons que cette décision relève de votre seule prérogative comme cela a été le cas et s’est traduite par un décret dans les autres capitales régionales.
Nous voudrions avec votre permission, rappeler que ce Monsieur est à l’origine des incidents récents qui ont failli mettre à mal la solidarité multiséculaire entre les KABA de Kankan, descendants de Doussou CONDE de Bassando et leurs oncles les Condé de Bassando.
N’eut été la grande sagesse de nos oncles Condé et l’humilité des vieux, la ville se serait enflammée. Sous votre Présidence, nous n’accepterons pas que Kankan soit un lieu de déstabilisation politique et sociale.
C’est pourquoi, nous vous demandons humblement que, ce fils Taliby Dabo ne soit mêlé ni à la fête nationale, ni à la mairie de Kankan.
Excellence Monsieur le Président, nous vous assurons de notre soutien sans réserve.
Nos bénédictions vous accompagnent dans la réussite de l’œuvre que vous êtes entrain de réaliser pour le bonheur de Kankan et de toute la guinée.
Signataires
Soti de Kankan
Madifing Kaba Salamaninda

Kabada Banankoroda

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top