Actualités

Miss Naïades 2016 : Entretien exclusif avec Mademoiselle Hawa Keïta, qui a honoré la Guinée

miss-hawa-nai%cc%88adesMême arrivée très en retard au Benin pour représenter la Guinée au célèbre concours de beauté Miss Naïades, Mademoiselle Hawa Keïta a remporté l’écharpe de deuxième dauphine. Les jours qui ont suivi son grand retour à Conakry, nous l’avons reçue dans la salle de rédaction de Mosaiqueguinee.com où elle est revenue sur son parcours et sur d’autres aspects de cette compétition internationale.

Lisez !

Mosaiqueguinee.com : Est-ce que vous pouvez nous raconter comment vous avez été sélectionnée pour prendre part à  ce concours ?
L’inscription s’est faite au niveau de mon comité, le COMIGUI (Comité Miss Guinée). D’abord il n’y a pas de présélection parce que c’est une compétition des dauphines (1ère et 2e). Le président du Comité Miss Naïades a appelé la présidente du COMIGUI (Johanna Barry Ndlr) pour dire de l’envoyer les photos de ses dauphines. A l’époque c’était nous deux, on a envoyé les deux photos. On a trouvé que la première dauphine a une autre compétition et donc  j’ai été la seule a être retenue pour l’élection Miss Naïades 2016.

Mosaiqueguinee.com : Comment ça s’est passé ensuite ?
Après on a dû attendre que le président de Miss Naïades nous appelle pour nous dire quand est-ce que le défilé devait avoir lieu et quand est-ce qu’il nous enverrait le billet. Et c’est ce qui d’ailleurs a pris du temps. Presque tous les autres pays étaient présents depuis  mercredi 09 novembre,   mon billet est venu le vendredi 11 novembre à 22 heures et le défilé était prévu pour le samedi 12 novembre à 20 heures.

Mosaiqueguinee.com : Vous avez donc participé à ce concours dans ces conditions, est-ce qu’en y allant vous aviez l’assurance de pouvoir  décrocher quoi que ce soit?
Quand je partais j’étais sûre et certaine que j’allais avoir la couronne.  Vu que le billet aussi avait retardé, ça m’avait un peu découragée, ça me stressait. J’ai bougé le samedi, le jour du défilé et malheureusement pour moi le vol de Asky avait retardé. De 06 heures à 11heures, j’étais obligée d’attendre à l’aéroport sans rien. A 11 heures on me dit que j’étais censée passer la nuit au Togo, ce qui n’était pas possible parce que le défilé était prévu à 20 heures et si je passais la nuit au Togo j’allais rater. Et je ne voulais pas rater ça parce que tout mon pays était derrière moi et je ne pouvais pas faire comprendre aux gens que je n’ai pas assisté à ce concours.

Donc j’ai demandé au directeur général qui était chargé du vol de me mettre sur Air ivoire, et c’est ce qu’il a fait mais Air ivoire aussi malheureusement devait rentrer au Bénin à 22 heures et le défilé est à 20 heures. J’ai appelé le directeur du comité qui ma dit que ce n’est pas possible et si Air ivoire devait arriver à 22 heures, vaut mieux que je reste dans mon pays et ça aussi je ne voulais pas.

J’ai rappelé le comité qui était toujours à mes côtés, m’encourageait et on m’a renvoyée chez Asky. On m’a demandé de rester au Togo et de me chercher une voiture pour le Bénin.

Mosaiqueguinee.com : Comment l’élection s’est faite ? Il y a un juré composé de personnalités connues du monde de la culture ou quoi?

Les jurés je ne les connaissent pas, c’est là-bas que je les ai  rencontrés, peut être qu’ils sont connus au Bénin. Je suis venue trouver que le défilé avait déjà commencé et d’ailleurs la première sortie de présentation je n’étais pas dedans et on ma donné le dernier numéro (13).

Et ce qui m’a encore découragée, c’est que je n’étais même pas dans le premier groupe et à chaque fois que je passais, le journaliste oubliait de dire c’est la candidate numéro 13, il ne listait que de 1 à 12 seulement.

Donc ça aussi ça jouait sur moi. Et je viens on me donne un thème sur l’eau potable. Il y avait deux thèmes dont l’eau potable en Afrique et lancer un message;   Comme je ne m’étais pas préparée, j’étais obligée d’improviser.

Mosaiqueguinee.com : Et le vote comment ça s’est passé ?
Il n’y a pas eu de vote. C’était uniquement entre les membres du jury.
Et maintenant comment ça va se passer ? Vous avez remporté la deuxième écharpe, que comptez-vous faire?
J’ai un projet pour la lutte contre la violence, qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’excision au niveau continental.

Mosaiqueguinee.com : Et comment comptez-vous faire ?

Je sais que le comité Miss Naïades pourra m’accompagner parce que là ce n’est plus au niveau de mon comité, c’est Miss Naïades.

Mosaiqueguinee.com : Est-ce qu’il y a des sponsors de Miss Naïades qui accompagnent les Miss ?

Des sponsors, ça je n’ai aucune idée mais avec le président, oui bien sûr.

Mosaiqueguinee.com : Votre victoire en tant que Guinéenne, a quelle importance pour la Guinée ?

Chaque fois que la Guinée participe à une complétion internationale dans le cadre du défilé, on remporte toujours quelque chose. C’est notre troisième participation à Miss Naïades et on a toujours ramené quelque chose. A notre première participation, la Miss était la candidate guinéenne. La deuxième édition,  la deuxième dauphine Miss Naïades venait de la Guinée, elle s’appelait Mariam Diallo. Et voilà que moi aussi j’ai remporté la troisième place.

Mosaiqueguinee.com : Est-ce que vous êtes satisfaite de la collaboration avec le COMIGUI ?

Je suis très satisfaite et ça me fait tellement plaisir d’être dans ce comité et d’avoir été accompagnée par ce comité. Ils ont crû en moi et j’ai réussi à mériter cette confiance et donc je remercie la présidente et tout son comité.

Je remercie tous les  Guinéens parce que c’est grâce à eux que je suis arrivée là.

Mamadou Sagnane

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top