A LA UNE

Cas des travailleurs de l’ARMP : La CNTG hérissée, agite le chiffon rouge d’une grève générale  

KODAK Digital Still Camera

Cela fait sept mois environ que les trente-cinq travailleurs de la structure, sont salaires.

Toutes les instances à même de dénouer le problème, s’en sont mêlées, en vain ! Plus d’un interlocuteur, sont convaincus que le problème et sa solution sont dans les mains du chef de l’Etat.

De sources sures, le Secrétaire Général de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée, a personnellement discuté du problème avec le président Alpha Condé.

La même source rapporte que le patron de Sékoutouréya a abordé la même question avec un haut cadre du patronat de Guinée.

Au premier, le président de la République avait promis de faire débloquer le compte de l’ARMP depuis le 15 Novembre dernier.

Apparemment, c’était de la poudre dans les yeux. Le 17 Novembre dernier, Amadou aurait rappelé le grand boss. Mais, la démarche, finit à nouveau en eau de boudin.

Au second, le Président aurait demandé de ne plus défendre le gouvernement dans ce dossier.

Au cours d’une réunion récemment tenue dans les locaux du ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, des vérités crues auraient été dites au porte-parole du gouvernement.

Amadou Diallo de la CNTG aurait dit ministre Damantang, je cite ‘’si au trente novembre 2016, les travailleurs de l’ARMP ne sont pas payés, le syndicat va déclencher une grève générale illimitée dans tout le pays’’.

El hadj Douno Camara ajoute : ‘’nous disons bien, au plus tard  le 30 novembre, si le 30, les gens ne sont pas payés, nous ne reculerons pas, même si on nous dit que la chose sera faite le 1er Décembre’’.

Voilà qui est dit !
A suivre !

Ousmane Tounkara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top