Actualités

Pêches : Les mareyeuses rassurées, après leur rencontre avec le ministre

img_0087-1Absent de Conakry la semaine dernière lors de la manifestation des femmes, le ministre André Loua, a invité les mareyeuses à discuter de leur plateforme revendicative, dès sont retour. Lundi, des représentantes des femmes mareyeuses, au nombre d’une dizaine, ont été reçues par André Loua, en présence de son homologue de l’action Sociale, Sanaba Kaba. L’entretien qui a duré plus d’une heure a permis aux différentes parties de s’accorder sur un certain nombre d’éléments contenus sur la plateforme revendicative des mareyeuses.

Elles ont fait part au ministre, de leurs préoccupations en dénonçant une certaine concurrence déloyale exercée par les chinois dans les marchés. Elles ont donc demandé la fermeture systématique de tous les conteneurs frigorifiques que possèdent les armateurs et les chinois, devenus détaillants, à Conakry et à l’intérieur du pays. Elles parlent de discrimination dans la distribution des quantités de poisson par les sociétés.

Certaines mareyeuses recevraient des produits de bonnes qualités, ce qui ne serait pas le cas avec d’autres. Elles souhaitent également que les différents marchés du pays soient approvisionnés en produits halieutiques de bonne qualité à des prix moins élevés.

Après avoir écouté attentivement ces femmes, le chef du département des pêches a d’abord trouvé leurs plaintes fondées, même s’il déplorait la démarche. Il a ensuite fait savoir aux femmes, qu’il avait hérité de cette situation mais des procédures étaient amorcées pour y remédier. La société mise en cause a pour nom «KOUROUMA PECHE». Sans autorisation, cette société détiendrait des conteneurs frigorifiques à Conakry et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays. Ces conteneurs seraient gérés par des chinois qui possèdent des permis de travail délivrés par le ministère de l’emploi et les autorisations de commerce ont été délivrées par le département de Marc Yombouno. Le ministre André Loua a promis aux femmes mareyeuses qu’il ferait en sorte d’accélérer les choses afin que leurs préoccupations trouvent des solutions.

Cette rencontre, à travers laquelle, les frondeuses ont affirmé être rassurées, a été clôturée par un point de presse. Toujours en compagnie des représentantes des mareyeuses, le ministre a tenu à signifier aux médias qu’une issue heureuse avait été trouvée. Il a déclaré que les chinois seront désormais cadrés dans leurs activités d’armateur, qu’ils ne se mêleront plus du commerce dans les marchés. Pour concrétiser ses propos, le ministre a ordonné la fermeture de tous les conteneurs frigorifiques appartenant à la société KOUROUMA PECHE.

Il faut rappeler que le vendredi 18 novembre dernier, une manifestation des femmes mareyeuses avait eu lieu devant les locaux du ministère des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime. Certaines parmi elles avaient même forcé l’entrée du département pour se retrouver dans le hall, scandant des propos hostiles au ministre et aux chinois. Selon des informations que nous avons reçues, cette fronde est dirigée par des mains noires dont le rêve est de voir André Loua débarqué.

Certains cadres du ministère des pêches sont cités dans cette conspiration. Parmi les femmes qui ont débarqué au département, quelques unes ont reconnu avoir été approchées par des opérateurs évoluant dans le domaine des pêches et des cadres dont les intérêts sont menacés par les reformes lancées par André Loua. Selon le ministre, l’objectif de ce soulèvement des mareyeuses était d’alerter le président pour qu’il agisse en le limogeant, comme ça été récemment le cas au port autonome de Conakry.

«Malheureusement pour mes détracteurs le président a compris leur jeu, il m’a plutôt demandé d’écourter mon séjour de N’zérékoré pour rentrer à Conakry et faire face à ce problème. Tout est désormais rentré dans l’ordre avec ces mareyeuses, après notre rencontre de lundi à mon cabinet. S’est ainsi prononcé le ministre des pêches, André Loua.

 A. K

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: Pêches : Les mareyeuses rassurées, après leur rencontre avec le ministreFlash Guinée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top