Actualités

Accord politique : Aboubacar Sylla hausse le ton contre le groupe de Faya

sylla_3Invité dans l’émission œil de lynx de nos confrères de la radio lynx FM ce mercredi 23 novembre 2016, l’honorable Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition républicaine, a déploré à nouveau la manière dont s’agitent certains de ses pairs de l’opposition sur la question de l’accord politique du 12 octobre dernier.

Les acteurs politiques guinéens ne sonnent toujours pas le même son de cloche au tour du mode de désignation des chefs de quartiers et districts. «Comment on peut créer un parti politique et dire non que les partis politiques ne doivent pas arriver dans les quartiers, dans les districts mais que ça doit rester dans les communes ? C’est totalement absurde. Tous les grands partis politiques ont des comités de base, des structures de jeunes et de femmes dans les quartiers. Ce n’est pas parce que les partis politiques  sont dans les quartiers ou districts, qu’ils vont se tirailler », a soutenu Aboubacar Sylla.

Parlant de la désignation des responsables locaux, le 1er responsable de l’UFC rappelle : « La dernière élection des conseils de quartiers et de districts, date de 1991. Ça fait un quart de siècle. Jusqu’à ce jour, les chefs de quartiers et de districts sont nommés par le pouvoir. Pourquoi c’est maintenant qu’il y a cette levée de bouclier ? Pourquoi depuis tout ce temps, ces personnes qui critiquent les nominations des chefs de quartiers et de districts étaient là tranquilles  pendant 25 ans jusqu’à ce que cet accord soit signé le 12 octobre pour réagir ? », S’est-il interrogé.

Pour Aboubacar  Sylla, le nœud du problème c’est le fait qu’il y ait une confusion  entre la constitution et le code électoral, et il martèle que : « la constitution ne prévoit pas comme collectivité locale, les  quartiers et les districts ».

Alhassane Djigue

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top