A LA UNE

Procès contre Damaro Camara : Une date pour la délibération, la colère des avocats de la partie civile

damaro-A

Amadou Damaro Camara

Poursuivi par un groupe d’huissiers pour trafic d’influence, abus d’autorité, usage irrégulier de titre, ingérence ou immixtion dans les affaires judiciaires, corruption,  concussion et complicité, le président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel devrait être fixé sur son sort le 15 décembre prochain. C’est en tout cas ce qui ressort de l’audience de ce jeudi 24 novembre 2016 au Tribunal de Première Instance de Dixinn devant lequel l’affaire est pendante depuis maintenant plusieurs mois.

Mais la partie civile ne décolère pas par rapport à l’absence répétée de l’accusé qui ne s’est jamais mis à la barre pour s’expliquer. «A l’audience le parquet a soulevé une exception relative à l’immunité parlementaire de la personne poursuivie, M. Amadou Damaro Camara. Nous ne sommes pas d’accord avec cette exception puisque nous estimons que nous avons poursuivi  un citoyen guinéen, qui  doit comparaitre s’il est convoqué devant un  tribunal et se défendre. Donc c’était à Amadou Damaro  Camara de comparaître ici devant le tribunal et soulever cette exception là et non au parquet », déplore Me Fodé Bangaly Condé,  avocat de la partie civile.

«Nous comprenons très mal que le parquet, qui, en principe, doit nous assister, soulève une telle exception et surtout que  c’était à lui de saisir l’Assemblée nationale pour que ce qu’il demande soit réalisé. On est vraiment désolé ! (…) M. Damaro Camaro est un citoyen guinéen qui est convoqué devant un tribunal, il doit comparaître pour se défendre», explique t-il.
Alhassane Djigue.

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: Procès contre Damaro Camara : Une date pour la délibération, la colère des avocats de la partie civile | Flash Guinée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top