A LA UNE

Opposition Républicaine : Cellou Dalein prêt à tendre la main aux frondeurs

cdd-1L’Assemblée hebdomadaire de l’UFDG de ce samedi 26 novembre a été marquée une fois encore par des adhésions d’ex militants de la zone de Conakry du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, et de nouveaux venus de l’intérieur du pays.

Se réjouissant de ces nouvelles adhésions, le leader de l’UFDG, El Hadj Cellou Dalein Diallo, en a profité pour remercier ses militants de la presqu’île de Kaloum pour leur mobilisation massive lors de son meeting de dimanche passé au cœur de cette commune : « je commencerais  par féliciter les responsables et les militants de Kaloum pour l’imposant meeting qu’ils nous ont offert le dimanche passé. Ça a permis de mettre en l’évidence la vitalité de l’UFDG à Kaloum et aujourd’hui nous sommes tous fiers de savoir que l’UFDG est une force sur laquelle il faut compter lors des élections locales dans cette commune importante de notre capitale », a-t-il annoncé, d’entrée.

Au cours de cette assemblée, Cellou Dalein s’est exprimé sur la réunion de l’opposition républicaine tenue vendredi au QG de son parti.

Il a apporté des précisions sur le cas des autres membres de l’opposition qui ne sont plus avec eux depuis la signature de  l’accord politique du 12 octobre : « Nous avons dit que  personne n’est exclue de l’opposition…et on considère qu’avec le temps ils pourraient revenir à la raison pour que la famille de l’opposition soit reconstituée dans toutes ses dimensions, il n’a jamais été au cours de cette réunion d’exclusion », a-t- il tenu à clarifier.

« Les membres de l’opposition républicaine présents à la réunion d’hier, m’ont donné mandat en tant que chef de file de l’opposition, de parler avec nos collègues pour voir comment on peut trouver un compromis. Est-ce qu’ils peuvent renoncer aux attaques personnelles et défendre peut-être leurs idées même au sein de l’opposition ? Ces contacts vont être pris  pour savoir est-ce qu’ils souhaitent maintenant, étant donné que nous on ne peut pas revenir sur l’accord qu’on a signé et nous tenons à ce qu’il soit appliqué. Je pense qu’on aura un compromis pour que l’opposition reste unie et mobilisée pour la défense de la constitution qui semble de plus en plus menacée et pour la défense des autres valeurs que nous partageons », a souhaité le chef de file de l’opposition.

Alhassane Djigue

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top