A LA UNE

Retard du championnat national : Antonio Souaré se justifie et rassure

antonio-souare-1Au cours d’un point de presse qu’il a animé lundi 28 novembre 2016 au siège de la Fédération Guinéenne de Football, le président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel (LGFP), Antonio Souaré, entouré de quelques membres de la LGFP dont son secrétaire administratif, a fait le bilan du championnat national de la ligue professionnelle de l’an passé avant de justifier le retard de la ténue du championnat de cette année.

Il a profité également pour rassurer les uns et les autres que la ligue guinéenne de football professionnel est désormais prête pour organiser le championnat malgré qu’elle n’ait pas obtenu de subvention de la part de l’Etat.

Pour Antonio Souaré, c’est la crise qui a éclaté au sein de la Fédération Guinéenne Football qui a occasionné la non ténue du championnat jusqu’à présent. «Le championnat dernier s’est joué sans aucun apport de l’Etat. Mais je pense qu’il s’est bien passé.  Selon notre propre programme, le championnat devait commencer le 15 octobre dernier. Mais la crise qui a éclaté au sein de la Fédération Guinéenne de Football que personne n’a pu prévoir, a retardé sa tenue», s’est justifié le président de la LGFP.

Plus loin, il laisse transparaitre la volonté de la structure qu’il dirige d’organiser le plus vite que possible le championnat. « On disait que si on organisait le national même demain en poule, le championnat pouvait commencer le 11 décembre comme les autres pays qui commencent en décembre. Nous, nous voulons organiser le plus rapidement possible le championnat pour ne pas sortir de notre programme de trois ans c’est-à-dire l’année dernière ligue professionnel, cette année ligue amateur et l’année prochaine, les juniors et les cadets », dira-t-il.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top