A LA UNE

Menace contre le journaliste Facely Konaté : « Souleymane Keita, Conseiller à la Présidence dément !

souleymane-keita-du-rpg-350x350

Souleymane Keita

Depuis la publication de son article sur les propos tendancieux tenus par le Directeur Général de la police, Bangaly Kourouma au siège du RPG Arc-en-ciel à N’zérékoré, notre confrère Facely Konaté, correspondant de Guineenews ferrait l’objet de menaces.

Intervenant dans l’émission les Grandes Gueules d’hier, lundi 28 novembre, le journaliste a dennoncé les personnes qui, selon ses explications, n’ont eu de cesse de l’emmerder depuis la publication de cet article. Facely Konaté a nommément cité Souleymane Keita, Conseiller à la Présidence, chargé des missions.

Contacté au téléphone par un reporter de Mosaiqueguinee.com, Souleymane Keita nie les faits en bloc et se défend. «Ce sont des histoires, moi je vais lui menacer pour quelle raison ? C’est un journaliste, nous sommes dans un Etat démocratique où la liberté de presse est consacrée. Pour quelle raison vais-je le menacer pour avoir fait son travail ? Je n’ai pas souvenance d’avoir menacé qui que ce soit pour de tels agissements », a répondu le conseiller à la présidence.

Poursuivant, Souleymane Keita reconnait tout de même avoir échangé avec le journaliste au téléphone, mais soutient qu’il ne lui a parlé que d’une couverture médiatique d’une autre activité. «Moi je lui ai appelé effectivement, mais je n’ai pas pu l’avoir. Après il m’a rappelé, je me suis présenté à lui et j’ai sollicité le rencontrer pour qu’on puisse faire une couverture de l’activité que je suis en train de mener (l’installation d’une section à Lola) et c’est tout. Nulle part lui et moi n’avons parlé de quoi que ce soit. Il m’a dit qu’il devrait venir me voir, je lui ai dit que non je vais quelque part je ne reviendrai qu’à 19h, donc vers 20 heures on peut faire le programme. Il m’a dit d’accord. Depuis lors, il ne m’a plus rappelé, moi non plus. S’il fait croire aux gens que moi je lui ai menacé, vraiment je suis désolé. Lui et moi n’avons jamais parlé d’un quelconque DG», s’est défendu l’ancien président du bureau national de l’UNEEP/G et actuel conseiller à la présidence de la République chargé des missions.

A rappeler quand même que le même Souleymane Keita avait clairement nié les propos tenus par le DG de la police. Il jurait chez nos confrères d’actuconakry que Bangaly Kourouma n’avait jamais tenu les propos rapportés par le journaliste. Heureusement pour l’opinion publique que les enregistrements sonores étaient disponibles. Les GG ont eu l’amabilité de les diffuser lundi après la publication d’une partie par le journaliste lui-même sur sa page Facebook.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top