Actualités

Vie nationale : Tibou Kamara remet l’horloge à l’heure ! (Tribune)

tiboouQuand Tibou Kamara parle de la vie de la Nation guinéenne, il le fait sans arrière-pensée, faisant ce qui lui semble être juste. Qu’il s’adresse au Chef de l’Etat, au Chef de fil de l’opposition guinéenne et/ou à d’autres personnalités publiques du pays, l’ancien ministre de la République exprime sa conviction.

Lors de sa dernière sortie médiatique sur les ondes d’une radio privée de la place, Tibou Kamara s’est prononcé sur plusieurs et variés sujets sur la Guinée, son pays.

Dans son entretien avec les animateurs d’une émission populaire de Conakry, le ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence du Général Sékouba Konaté n’est pas passé sur le dos de la cuillère. Il a expliqué ce qu’il constate sur l’évolution politique guinéenne.

L’homme d’Etat, doublé de journaliste attitré, n’a pas sa langue dans la poche quand il s’agit de partager son avis sur la situation d’ensemble et / ou particulière de ses compatriotes.

Allant tout droit dans sa logique, Tibou Kamara s’est prononcé notamment sur l’Accord politique inter guinéen du 12 octobre dernier. A cette occasion, Pour lui, les acteurs politiques du pays qui ne partagent l’avis de leurs de l’opposition ne devraient s’en prendre qu’à eux-mêmes dans la mesure où l’on ne serait pas obligé d’être d’accord sur tout et en tout temps.

D’après lui, Dr Faya Millimono, président du Bloc Liberal – BL – ne pourrait pas être un obstacle à l’application des résolutions dudit Accord acquis et dont sa mise en route constituerait une issue généreuse pour le peuple de Guinée.

Pour Tibou Kamara, « je dis que sous sommes dans l’absurdité totale. Pour preuve, je vous donne un exemple. Aujourd’hui, l’opposition est incarnée par le président de l’UFDG mais regardez ses scores, il fait trois fois parfois quatre fois le poids de ceux qui font de l’agitation aujourd’hui ».

Plus loin il souligne ce qui suit : « Si aujourd’hui, Faya Millimouno estime qu’il n’est pas d’accord avec ce qui est fait par le chef de file de l’opposition, ce qui n’entame en rien la légitimité de Cellou Dalein Diallo, sa légitimité n’est pas liée à la volonté de Faya, ni à l’humeur d’un autre, s’il n’est pas d’accord, en ce moment, l’opposition est plurielle. Il n’est pas dit qu’il cesse d’être opposant mais il cesse d’appartenir à l’entité ayant souscrit à l’accord politique ».

De même, le fils de la cité sainte, Dinguiraye, n’aura pas passé en marge la majorité présidentielle et l’opposition dans son ensemble en s’adressant directement à leur responsable respectif, à savoir le Pr Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo. D’après, l’orateur, ces deux hommes se doivent de remettre dans leur entité respective.

Mais, selon Tibou Kamara, s’il y a des acteurs qui ne seraient pas favorables, alors ceux-ci ne sont pas obligés de rester autour et / ou au sein des blocs constitués.

Tenez, les propos ci-dessous de notre confrère sont, on peut dire mieux, clairs comme l’eau de roche. « Le drame chez nous, c’est que la plupart de nos leaders politiques sont des chroniqueurs politiques et des commentateurs. On fait la politique chez nous par rapport à Alpha Condé ou à Cellou Dalein Diallo. Tout ce qui se dit, c’est par rapport à ce que Alpha fait ou dit parce qu’il tient les rênes du pouvoir ou par rapport à ce que Cellou ne fait pas ou ne dit pas parce qu’il est de l’opposition. Il faut que les gens sortent des médias pour aller sur le terrain. Qu’on cesse de faire la politique dans les radios en commentant les actions et les propos des autres. Vous avez vu François Fillon. Il est allé à la rencontre des français pendant trois ans, il a fait une campagne de proximité avec ses idées et ses projets », dit Tibou.

En définitive, Tibou Kamara est allé tout droit de sa vérité qui ne semble pas plaire à certains acteurs en mal de popularité.

Ibrahima Diallo

DG Radio Liberté FM

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top