Actualités

Le Ministre Kourouma qualifie les « fonctionnaires » frondeurs de « faussaires qui doivent faire l’objet d’une poursuite judiciaire !››

sekou-kouroumaLe ministre de la Fonction Publique, de la Réforme de l’État et de la Modernisation de l’Administration, Sékou Kourouma, a animé une conférence de presse ce mercredi 30 novembre 2016 dans les locaux de son département.
Au cours de cette conférence, le ministre a évoqué la situation des fonctionnaires engagés et non pris en charge par l’État, dont certains étaient dans la rue lundi dernier pour demander leur prise en charge.
Sékou Kourouma les qualifie de « faussaires et de détenteurs de faux dossiers ».

Selon le ministre, une commission avait été mise en place au niveau de la fonction publique en 2015 pour traiter les dossiers de ces agents. ‹‹Sur 11.227 dossiers reçus et traités, 4.806 étaient authentiques. Les arrêtés non authentiques y compris les faux diplômes faisaient 1271 dossiers. Tous ceux qui ont des arrêtés réguliers sont tranquilles et confiants. Mais ceux qui ont des faux arrêtés, pour eux il faut faire pression, il faut sortir parce que c’est la rue qui règle le problème ici. C’est des jeunes fossoyeurs qui doivent normalement faire l’objet de poursuite judiciaire. C’est au gouvernement de prendre les mesures nécessaires contre les faussaires››, a déclaré le chef de département de la fonction publique.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top