A LA UNE

Session Budgétaire : Damantang Camara plaide pour un budget de plus de 93 milliards Gnf

damantangDans le cadre de la session parlementaire consacrée à l’examen et la validation du budget de l’Etat pour l’année 2017, le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de emploi et du travail, Albert Damantang Camara, a présenté ce mercredi aux députés, les priorités de son département.

La formation professionnelle et technique a pour vocation essentielle de fournir au marché de l’emploi des agents qualifiés et compétents, et l’appui au secteur informel. Ce sous secteur demeure un élément essentiel pour la maîtrise des compétences, du savoir-faire, des attitudes et des comportements fondamentaux dans un contexte de compétitivité et de progrès technologique. Il constitue de ce fait une composante déterminante de la stratégie de réduction de la pauvreté et de développement à long terme du pays, dira le ministre à l’entame de sa communication

Les grandes orientations constituées dans le plan de l’année budgétaire 2017 sont entre autres : le renforcement de l’adéquation formation emploi, l’amélioration de l’accès à la formation professionnelle et technique, le renforcement des capacités humaines, institutionnelles et organisationnelles, la dynamisation du partenariat dans une dynamique d’amélioration de l’insertion des diplômes, a indiqué Albert Damantang Camara

Pour atteindre ces objectifs, le ministre porte-parole du gouvernement a plaidé pour  une allocation budgétaire qui se chiffre à 93 milliards 712 millions 340.000 GNF

Pierre Guilao pour mosaïqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top