A LA UNE

Vente de poissons : Des informations provenant du ministère du Commerce, potentiellement lancinantes pour André Loua

ministyre-peches-2La sortie du Président de la République en début de semaine à l’occasion de la cérémonie de remise d’un carton vert qui lui est décerné par l’Union européenne, selon le Ministre Loua, a fait trembloter certains de ses ministres qu’il a sérieusement tancés dans son discours.

Au cœur de ce spectacle déshonorant pour les ministres qu’a livré Alpha Condé ce jour, se trouvent ceux en charge des Pêches et du Commerce. Ces deux départements sont soupçonnés par le taulier de Sékhoutoureya, d’avoir autorisé à des Chinois de revendre du poisson en Guinée au détriment des femmes mareyeuses, contrairement à ce que dit la législation en vigueur.

Le ministère des Pêches pour sa part, dégage toute responsabilité dans cette affaire et pointe du doigt le ministère du Commerce avec des documents qu’il estime venir de là-bas et qui autorisent les Chinois à exercer leurs activités de vente de poisson sur le territoire guinéen.

Parmi ces documents il y a le RCCM, le permis de travail et une attestation de reconnaissance d’activité.

Au cours de nos investigations, nous nous sommes rendus à l’évidence  qu’au ministère du commerce, même si on y entretien un certain silence pour le moment,  les responsables  bottent en touche tous ces arguments du ministre Loua. «Ici, nous n’avons pas donné de documents aux Chinois. Les documents qu’on vous montre là, c’est le RCCM qu’on prend au tribunal et le permis de travail délivré par le ministère du travail. Quand à l’attestation de reconnaissance des activités, ce document a été délivré à Nzérékoré par notre direction de là-bas, eu égard à tout ce que la société dispose comme documents. Les 30 millions qu’on dit nous avoir versé en échange des documents fournis, ce n’est pas vrai. C’est le capital social de la société, le montant qu’une société épargne pour sa création», a commenté un haut cadre du département du commerce qui dit attendre le bon moment pour sortir de sa réserve et contredire publiquement les propos du ministre André Loua.

Cette affaire pourrait laisser des traces dans la perspective d’un remaniement ministériel qui s’annonce imminent.

ML Cissé

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top