A LA UNE

Injures contre le Président : «A partir d’aujourd’hui, quiconque insulte Alpha Condé…!»

img_20161203_113824Malick Sankon, DG de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a profité de l’assemblée générale ordinaire du parti au pouvoir de ce samedi pour se prononcer sur une situation  de plus en plus embararsante pour le président Alpha Condé dans la commune de Kaloum. Le Chef de l’Etat ne cesserait d’être injurié  par des habitants de cette commune. Le dernier cas se serait produit il y a une semaine autour d’un match de Football qui, selon des informations, a été détourné de son sens pour être mis dans un cadre purement politique.

« Nous, habitants de la Basse Guinée, notre première valeur c’est le respect du Chef. Personne ne doit  insulter ou manquer du respect à un chef. Mais qu’est ce que nous constatons aujourd’hui ? Depuis ma naissance, je n’ai jamais vu un Président plus gentil que le Président Alpha Condé.  Nous devons mettre fin à cela. (…) Sachons qu’à partir d’aujourdhui, quiconque insulte Alpha Condé, s’il plait à Dieu, nous mettrons fin à cela parce que nous devons du respect au chef. Si nous sommes d’accord sur ça, vous habitants de Kaloum, je sais compter sur vous », a déclaré Malick Sankon.

Et d’ajouter : « Vous qui êtes à Tombo, sur la corniche, je compte sur vous, je ne veux plus  entendre que cela est arrivé à Kaloum parce que le Président de la République appartient à Kaloum. Kaloum ne doit pas donc accepter qu’on lui manque du respect, c’est vous qui devez donner l’exemple au reste de la population ».

Dans la cité, certains expliquent ces attaques verbales répétées contre Alpha Condé dans la commune de Kaloum par une certaine baisse de la  popularité de ce dernier auprès des habitants de cette commune qui, à l’image des Guinéens qui vivent dans les autres communes de la capitale, ont encore du mal a reconnaitre l’homme providentiel qu’il était en 2010.

 Tierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top