Région

MAWLOUD 2016 : Le Gouvernement annonce une célébration «avec faste sur toute l’étendue du territoire national» (Déclaration)

Dioubaté Affaires religieusesMusulmans et Musulmane de Guinée ;

–       Chers frères et sœurs en l’Islam

Assalaamou Alaykoum

Dans la nuit du Dimanche 11 au Lundi 12 décembre 2016 prochain, il sera célébré, avec faste, sur toute l’étendue du Territoire National, à l’instar de tous les autres pays musulmans du monde le «MAWLOUD » ou l’Anniversaire de la naissance du Prophète MOHAMMAD (que les bénédictions et le salut d’ALLAH, le Très Haut, soient perpétuellement sur Lui).

J’ai l’honneur et le privilège de souhaiter chaleureusement à vous tous, au nom de son Excellence Professeur Alpha CONDE, Père de la Nation, Président de la République, de celui de son Premier Ministre, Chef du Gouvernement Monsieur Mamady YOULA et à mon nom personnel : JOYEUX ANNIVERSAIRE !

Je fonde l’espoir que cette nuit sera mise à profit pour accomplir, dans le recueillement et l’humilité, non seulement vos différents actes d’adoration mais, également, elle sera une opportunité pour intensifier nos prières et bénédictions en faveur de la préservation de la paix, du maintien de la sécurité et du renforcement de la cohésion sociale.

La Umma Islamique à l’heure actuelle nous exige de prioriser des responsabilités devant être assumées : la projection d’une véritable image de la prêche islamique à travers l’orientation, la rationalisation et la conduite des campagnes de sensibilisation islamique conformément aux exigences des intérêts de la Umma, dans ce cadre des objectifs des principes directeurs, dont les sources sont contraignantes et obligatoires en l’occurrence le Saint Coran et la Sunna du Prophète (P.S.L) sont à suivre et à respecter sans déviation.

En suivant la tradition du Messager d’Allah dans la conduite des affaires de notre religion sans exagération ni négligence sans rajout ni fanatisme et ni altération ou inclinaison aux sentiments et désires personnels.

Tradition au chemin qui illumine la nuit comme le jour et qui est pour nous la garantie d’être sur le droit chemin.

N’oublier pas : l’Islam est la religion du juste milieu à cet égard, l’attitude centriste doit être le repère du musulman moderne qui se libère de tout acte de sabotage outrageux.

Le centrisme, en tant qu’attitude spirituelle, est une valeur fondamentale de l’essence humaine, un principe fondateur de la Umma islamique, c’est l’horizon vers lequel doit converger la Umma.

En Guinée l’Islam est un élément indispensable de l’unité nationale, car de par ses différentes tribus qui luttent pour la domination de la nature et la survie, de par ses différentes langues, ses classes sociales, seule la religion est capable de les regrouper et de les unifier. Il est donc de la responsabilité des religieux, notamment les Imams qui font les sermons de vendredi, les prêcheurs, de faire de la religion un instrument privilégié d’unité et non celui de division. Faire de l’Islam également un moyen de diffusion de la conscience de la fraternité islamique et d’unité de croyance, en bannissant la division et la divergence, conformément à la Parole d’ALLAH.

Chers croyants :

  • L’Islam c’est la religion de l’équilibre et du juste milieu ;
  • L’Islam c’est la religion de la commodité, tous ceux qui la rendent excessivement rigoriste sont vaincus par elle, soyez donc souples, conciliants et réjouissez-vous ;
  • L’Islam c’est une religion qui exhorte à la conduite louable, fondée sur les vertus de la noblesse de caractère.

Les fidèles croyants de Guinée, par ma voie, appelle les croyants des pays limitrophes, de la sous-région, du Continent Africain et du monde entier à la coexistence pacifique et à l’échange dans l’égalité la plus totale. Nul n’a donc le privilège d’être supérieur par rapport à l’autre si ce n’est par la piété.

A cette occasion les fidèles croyants de Guinée ne cessent d’implorer le Tout-Puissant ALLAH, pour qu’il continue à inspirer le Président de la République de Guinée, le Chef de l’État Professeur Alpha CONDE dans le vaste programme de lutte contre la pauvreté ; programme auquel les religieux toutes confessions confondues ont adhéré massivement avec le ferme espoir de voir se réaliser tous les objectifs sous la conduite du Président de la République de Guinée. Mais cela ne peut se faire que dans l’union, grâce à laquelle, nous réussirons à vaincre la faim et toutes les autres maladies qui rongent et continuent à ronger notre population.

Par ailleurs, il faut retenir, selon l’avis de plusieurs Oulémas ou islamologues que la célébration de cet anniversaire, loin d’être obligatoire, est un acte d’adoration facultatif. Ainsi dit : n’est pas mauvais musulman celui qui ne la pratique pas.

Je vous remercie.     

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top