Actualités

Dubréka : La Basse Guinée autour de son Kountigui pour implorer la grâce de Dieu

img_20161210_114541Le Kountigui (chef coutumier) de la Basse Guinée, El’hadj Sekouna Soumah, a présidé samedi, 10 décembre 2016, une cérémonie de lecture du saint coran à Ansoumanya, dans la commune urbaine de Dubréka.

L’occasion a été mise à profit pour appeler à l’unité et à la solidarité des membres de cette vaste communauté de la Basse Guinée, l’une des quatre régions naturelles du pays.

« Aujourd’hui c’est la clôture parce que la lecture du saint coran a débuté depuis mercredi. Nous avons un seul objectif : c’est l’unité de ce pays, la cohésion sociale, l’entente et l’entraide entre les ressortissants de la Basse Guinée. Nous sommes persuadés que si au niveau de la Basse Guinée il y a une entente cordiale, une très grande cohésion, ça se répercutera sur l’ensemble du territoire national car, la Basse Guinée est le creuset de la Guinée. Nous sommes là pour tout le monde, nous avons prié pour tout le monde, pour le Président de la République, l’ensemble des étrangers qui vivent sur notre sol afin que la Guinée soit réellement un pays où chacun peut trouver son compte« , nous a confié Malick Sankon, DG de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Dans son discours, le chef coutumier de la Basse Guinée, intronisé il y a quelques mois à Kindia, a invité sa communauté à la cohésion, au respect des responsables administratifs du pays, et à la promotion de l’entraide. Pour El’hadj Sékouna Soumah, les natifs de la Basse Guinée devraient faire attention avec la vente de leur terre à d’autres personnes. Sinon, dit-il, leurs enfants finiront par se retrouver étrangers sur le propre sol.

D’ailleurs, selon lui, la gestion des conflits domaniaux devrait quitter les cours et tribunaux du pays pour revenir aux notables.

C’est pourquoi il a demandé  au gouvernement de se dessaisir de cette question afin que des solutions idoines soient trouvées aux interminables conflits domaniaux qui existent un peu partout en Basse Guinée.  Cette cérémonie qui a connu la participation de plusieurs délégations venues des préfectures de la région et de la zone spéciale de Conakry, a  été le rendez-vous de plusieurs cadres ressortissants de la Basse Guinée.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top