A LA UNE

Alpha Condé et son gouvernement ont-ils boudé une activité placée sous leur présidence ?

img_20161216_112537Initialement prévu ce matin à partir de 08 heures, le lancement du Mouvement de Suivi des Services Publics (MOSSEP), n’a démarré qu’à 10 heures. L’événement, disent les organisateurs, était placé sous la présidence du chef de l’Etat et de son gouvernement. Mais à leur surprise générale, Alpha Condé et son gouvernement ont brillé par leur absence. 

La première partie de l’initiative que porte le MOSSEP, un groupe de quatre organisations de la société civile, est de recenser les promesses du président Alpha Condé et de ses ministres. Ensuite suivra leur suivi.

D’ailleurs, la cérémonie de ce vendredi sert de cadre à la projection d’un rapport préliminaire sur le recensement et  le suivi de quatre cent dix-huit (418) promesses du président Condé et de son gouvernement.

Dans la salle où cette activité se tient, les participants peuvent voir écrit sur l’une des affiches «On ne piétine pas une promesse !»

Deux opposants au régime Condé à savoir les députés Mouctar Diallo, président des NFD et Aliou Condé cadre de l’UFDG, ont pris part à cette rencontre.

Cette absence du président Alpha Condé et de son gouvernement démontrerait-elle que le régime en place est réfractaire aux critiques  ?

Thierno Mo M’Bonet

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top