A LA UNE

Conakry s’apprête à vivre sa première fête des lumières : Le Gouverneur fait des annonces !

img_20161219_161538_746A partir du 20 décembre, des concerts, des feux d’artifices, et la distribution de deux mille cinq cent (2.500) cadeaux de noël aux tout-petits, ponctueront la première édition de la fête des lumières dans la capitale guinéenne.  Le Gouverneur de la ville de Conakry, l’initiateur de l’événement, a échangé ce lundi avec la presse autour de cette fête de 10 jours, qu’il veut pérenne même après son départ du Gouvernorat.

«A l’image des autres capitales du monde, il faudrait que Conakry aussi trouve un jour de fête des lumière», a-t-il entamé.

C’est pour cette raison, poursuit-il, que la date du 20 décembre a été retenue pour le lancement de la fête des lumière à Conakry. Cette cérémonie de lancement, placée sous la présidence d’honneur du ministre en charge de la Culture, se fera sur l’esplanade du stade du 28 septembre à travers un concert géant. La fête va ensuite s’étendre jusqu’au 1er janvier, dans toutes les communes de la ville de Conakry.

Cette première édition, rassure le gouverneur, va réunir tous les artistes guinéens vivants à Conakry. Par ailleurs, « les dates du 25 et du 26 décembre sont retenues pour que, dans toutes les communes de la capitale, le père Noël vienne offrir des cadeaux aux enfants de Conakry. Nous avons prévu par commune cinq cent (500) cadeaux », a laissé entendre le Général Mathurin Bangoura.

Au niveau de chaque commune, un site est retenu pour abriter la distribution des cadeaux. A Ratoma ça sera au rond-point de Hamdallaye, alors qu’à Matoto c’est  la mairie qui est choisie comme lieu de rencontre.  Les parents vivants dans la commune de Matam pourront accompagner leurs enfants dans la cour de la mairie. A Dixinn, l’esplanade du 28 septembre accueillera cet autre programme de la fête, destinée aux enfants.

Interpelé sur les risques de débordement, le Général Mathurin dit avoir pris des dispositions sécuritaires en collaboration, dit-il, avec la sûreté urbaine  et le commandement régional de la gendarmerie de Conakry. « Tous ces services vont être là pour que la fête soit belle », promet le gouverneur.

Thierno Amadou M’bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top