Actualités

Le président de l’ancien parti de Diallo Sadakadji dégaine : «Le RPG c’est le PDG de 2016 !»

dr-alpha-abdoulaye-dialloAprès six longues et difficiles années de gestion du pays par Alpha Condé, des observateurs et autres acteurs politiques, restent largement divisés à propos de sa gouvernance.

Selon Dr Alpha Abdoulaye Diallo, président du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD), un parti politique membre de l’opposition, qui a accordé un entretien exclusif à un reporter de Mosaiqueguinee.com, la gouvernance du Président Condé n’est pas à la hauteur des attentes. Pour lui, le RPG-Arc-en-ciel, parti au pouvoir, est le nouveau PDG.

«Ce mandat du président de République est son deuxième mandat mal acquis. La gouvernance actuelle est très mauvaise, elle est médiocre et c’est un laisser-aller total. Vous savez, les faibles dans les pays du monde, gouvernent par incidents interposés. Ils créent un incident qui préoccupe la population et ils font ce qu’ils veulent. C’est exactement ce que le gouvernement actuel est en train de faire en entretenant même un flou autour d’un éventuel troisième mandat pour Alpha Condé qui n’est d’ailleurs qu’un non évènement. C’est des champions, ils l’ont hérité du PDG-RDA. Le RPG, c’est le PDG de 2016. Ce sont des gens qui créent des mensonges, qui créent des incidents mine de rien. Leur devise c’est cupidité, mensonge et sadisme. Alpha lui-même l’a dit clairement qu’il prend la Guinée là où Sékou Touré l’a laissée», a expliqué le président du MSD.

Si les élections communales sont prévues au mois de février 2017, ce leader politique n’accorde aucun crédit à la tenue de ce rendez-vous électoral à la date indiquée. Néanmoins, il demande à ce que tout un chacun accorde une importance capitale aux élections locales par rapport à celles présidentielles. «Je doute fort que le régime d’Alpha et cette opposition dite républicaine puissent organiser les élections communales. Mais mieux, il faut que nous accordions tous une importance aux élections locales plus que les présidentielles. Parce que c’est au niveau local où la gouvernance est complètement détruite.

Presque le chef de famille n’a plus d’autorité sur ses épouses et sur ses enfants…, il n’y a plus les mœurs et les coutumes qui faisaient les cimes et qui rassemblaient les gens autour d’un idéal commun. Mais le RPG et l’UFDG ont trouvé des textes pour trahir le peuple à leur avantage parce qu’eux-mêmes n’ont pas su mesurer l’importance des élections locales et ce que peut exercer une autorité locale. Tout Guinéen intelligent doit se lever contre l’accord signé», a soutenu le président de l’ancienne formation politique de Diallo Sadakadji.

Mamadou Sagnane

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top