A LA UNE

Arrestation de Toumba Diakité à Dakar : Les victimes du 28 septembre demandent son extradition

AVIPA AsmaouAprès l’arrestation de Toumba Diakité à Dakar, le débat porte en Guinée sur la question de son extradition. Madame Asmaou Diallo, est la présidente de l’Association des Victimes, Parents et Amis du massacre du 28 septembre (AVIPA). Pour elle, les autorités guinéennes doivent s’impliquer davantage pour obtenir l’extradition de Toumba Diakité et l’ouverture d’u procès en Guinée. « Il ne s’agit pas seulement de l’arrêter, il faut qu’il soit extradé en Guinée », a dit Madame Asmaou Diallo chez nos confrères d’espace Fm dans l’émission les GG.

« Je sais que Toumba était au stade et c’est quelqu’un qui a été toujours cité dans les discours. Nous aimerons donc entendre sa voix, pour qu’il explique exactement ce qu’il connait de ce qui s’est passé ce jour (28 septembre 2009 Ndlr)« , a-t-elle ajouté.

A ceux qui plaident pour un transfèrement de ce dossier à la CPI, Madame Asmaou Diallo donne sa position qu’elle dit partager avec les autres victimes: « Je ne sais pas ce que pensent d’autres, mais moi je tiens à ce que ce procès se fasse en Guinée parce que si le procès est tenu en Guinée, ce n’est pas pour nous victimes seulement, c’est pour tout le peuple de Guinée. Lorsqu’on aura le temp d’avoir toute une vérité pour notre pays, pour qu’on puisse lire l’histoire de notre Guinée, j’espère que ça sera une grande avancée pour nous! »

D’ailleurs, poursuit-elle, si ce dossier est transmis à la CPI, ça risque de prendre trop de temps. Donc, conclut-elle, « les victimes et moi, voulons que ce dossier soit jugé en Guinée parce que les victimes et les responsables sont tous là, c’est donc plus facile ». 

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top