A LA UNE

Culture et religion : L’assainissement de la grande mosquée de Fria, au cœur du FRISTIVAL

Après le lancement de la foire artisanale de Fria le 21 décembre dernier, par madame le préfet, Hadja Gnalen Condé et la formation de plusieurs jeunes notamment en danse moderne  le 22 décembre, place maintenant à  trois autres activités qui s’inscrivent dans le cadre du festival de Fria dénommé FRISTIVAL.  Il s’agit d’un marathon, l’assainissement de la grande mosquée de Fria et la prestation des artistes locaux.

Le marathon a connu ce 25 décembre, la participation de vingt-huit  jeunes dont cinq  filles et des  personnes âgées au nombre de cinq. Les garçons ont pris départ à la station de Tabossy, à l’entrée de la ville, contrairement aux  filles dont le point de départ fut le portail de l’usine Friguia. Les personnes âgées ont démarré leur marathon à la station Total de Banankoro. Ils avaient tous pour ligne d’arrivée, le stade Konko Sylla, situé au cœur de la cité de l’alumine.

Les cinq premiers de chaque catégorie ont bénéficié de satisfécits de la part des organisateurs du Fristival.  Concernant l’assainissement, les jeunes des différents quartiers de la commune urbaine de Fria ont pris d’assaut la grande mosquée pour son toilettage.

Le premier Imam de cette maison de Dieu, El’hadj Mohamed Salifou Fofana, n’est pas resté sans saluer ce geste hautement citoyen.

La dernière activité est la prestation des artistes de Fria, prévue ce soir à la maison des jeunes.
A noter que la ville de Fria bouillonne actuellement au rythme du festival et cela fait renaître la joie dans le cœur des citoyens.

Fatoumata Traoré

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top