A LA UNE

FEGUIFOOT: Mohamed Lamine Nabé fait le bilan du Comité de Normalisation et plaide

Conakry-28 septembre 2016 L’assemblée générale extraordinaire du Comité de Normalisation de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT) est en cours au palais du peuple. Dans son discours d’ouverture des travaux, le président du comité a rappelé ce qui a été fait par son équipe depuis l’installation de celle-ci.  Mohamed Lamine Nabé  a aussi et surtout plaidé pour l’adoption des nouveaux textes devant régir la FEGUIFOOT.

Faisant un bilan à mi-parcours du Comité de Normalisation qu’il dirrige depuis le 03 mai dernier, Mohamed Lamine Nabé a rappelé que l’une des premières actions de cette équipe de transition fut  le redémarrage immédiat du championnat national qui était en arrêt.

Puis, soutient-il, le comité s’est attelé à gérer les affaires courantes tous les 7 derniers mois. Il s’est réjoui d’avoir réussi avec son équipe à faire qualifier les équipes masculines U17 et U20 aux prochaines phases finales de la coupe d’Afrique des Nations, à recruter un nouveau sélectionneur pour l’équipe nationale A, à représenter le football guinéen au niveau international, à former les arbitres, les entraineurs, les médecins sportifs, et à améliorer la gestion administrative et financière.

Concomitamment, le comité a travaillé à l’élaboration des nouveaux textes. Des experts de la FIFA et de la CAF y ont apporté leurs expertises. « Je puis vous rassurer que ces nouveaux textes instaureront un équilibre au sein des  représentations des membres à l’assemblée générale, aujourdhui dominée par les clubs amateurs, (…) mais aussi et surtout, ils (les nouveaux textes Ndlr) prendront en compte dans le jeu démocratique, des acteurs majeurs du football qui en sont encore exclus. Ce sont les  anciens joueurs internationaux, les arbitres, les médecins sportifs le football féminin… », a-t-il déclaré.

«Je fonde l’espoir que ce jour sera inscrit dans les annales de l’histoire du football guinéen, après plusieurs mois de sensibilisation et de partage, à Conakry et dans toutes les capitales régionales, sur les bien-fondés des nouveaux textes juridiques devant régir la vie de notre association. Sanctionner nos travaux par une adoption des nouveaux statuts de la FEGUIFOOT, est synonyme de contribuer à tourner une des pages les plus sombres de l’histoire du football guinéen», a-t-il plaidé.

Après l’adoption de ces statuts, la troisième mission du Comité de Normalisation est l’organisation d’une assemblée générale élective avant fin février 2017. Mohamed Lamine Nabé promet de remettre son équipe au travail dès la fin de cette assemblée générale pour réussir face à cet autre challenge tout en respectant le délai initialement requis.

Thierno Amadou M’Bonet Camara, pour Mosaiqueguineee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top