A LA UNE

40 personnes tuées par les taxi-motos à Mamou : L’excès de vitesse et l’alcool, parmi les causes de 946 accidents

 

Si la présence des taxi-motos à Mamou est jugée salutaire par la population, les accidents provoqués par ces engins sont assez nombreux et endeuillent souvent des familles entières. Entre janvier et décembre 2016, le bilan des accidents liés aux taxi-motos, fait état de 946 cas. 636 hommes, 176 femmes, et 94 mineurs en ont été victime. On déplore 40 cas de mort.

Ces chiffres ont été fournis par le commissariat central de police de Mamou.

Selon le commissaire spécial chargé de la prévention routière, mai 2016 est le mois qui a enregistré le plus d’accidents. «Pour seulement le mois de mai, nous avons enregistré 101accidents dont 8 morts parmi les victimes», regrette le capitaine Moise Haba, officier chargé de constat.

Parlant des causes de ces nombreux accidents, M. Haba dénonce «l’excès de vitesse, les surcharges et surtout le fait que  certains conducteurs de taxi-moto prennent de l’alcool».

 Depuis Mamou, Alpha Mamoudou Barry pour Mosaiqueguinee.com 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top