A LA UNE

Projet de code électoral modifié : Pourquoi il sera voté

Grand-messe ce mardi à l’hémicycle où il est attendu dans la journée le vote du projet de code électoral modifié.

Nos élus, face à leur conscience, leurs responsabilités et surtout l’histoire, vont avoir à se prononcer sur un projet de code électoral, qui n’a que trop divisé et déchiré la classe politique de notre pays.

Mesureront-ils le poids historique de l’acte qu’ils seront amenés à poser ce mardi ? en seront-ils, suffisamment conscients, conscients de la portée toute historique de cet acte, pour ne pas être aveuglés par un intérêt politicien circonstanciel ?

C’est là toute la question ! Toutefois, de l’avis de moult observateurs, il n’y a point de doute, le miracle ne se produira point, car nos chers députés, dans une écrasante majorité, diront oui au texte.

Une seule raison à cela, ledit texte, est porté et soutenu par les deux principaux groupes parlementaires à l’hémicycle, représentant à eux deux plus de deux tiers des députés au parlement guinéen.

Il s’agit du Groupe parlementaire RPG-Arc-en-ciel, de la majorité présidentielle, et celui de l’Alliance des libéraux-démocrates, de la principale force politique de l’opposition guinéenne. Sans oublier, possiblement, l’onction de quelques indépendants qui hésitent encore à choisir leur camp.

Les autres, ceux qui contestent et dénoncent ce projet en l’état où il sera voté, et tous ceux qui depuis, n’ont eu de cesse de ruer dans les brancards, Dr Faya et Cie, n’auront que leurs yeux pour pleurer.

Ainsi, on aura sacrifié un droit important du citoyen sous l’autel de calculs et d’arrangements politiques sordides.

Pauvres de nous, peuple !

 

Aboubakri

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Projet de code électoral modifié : Pourquoi il sera votéFlash Guinée

  2. Pingback: Projet de code électoral modifié : Pourquoi il sera voté | Le224.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top